mercredi 28 avril 2010

L'Afrique musulmane

Selon une étude de l'institut d'enquêtes américain Forum on Religion and Public Life, le nombre de musulmans en Afrique subsaharienne a été multiplié par vingt depuis le début du XXe siècle. De 11 millions en 1900, il est passé à 234 millions en 2010. "Le Nigeria caracole en tête des pays ayant une forte communauté musulmane", précise le quotidien sénégalais Wal Fadjri. Il compte en effet 78 millions de fidèles sur 150 millions d'habitants. Mais le Sénégal, le Mali et le Niger sont en proportion plus islamisés que le Nigeria, puisque plus de 90 % de la population de ces trois pays d'Afrique de l'Ouest est musulmane.
SOURCE

PRÉCISION IMPORTANTE: les dernières statistiques au Niger montrent que la population du Niger est musulmane à 99,08%

Appel à la solidarité islamique


Appel à la solidarité islamique

Louanges à Allah Seigneur de l’Univers qui a déclaré:
«وَتَعَاوَنُوا عَلَى الْبِرِّ وَالتَّقْوَى وَلاَ تَعَاوَنُوا عَلَى الْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ»
«Entraidez-vous dans l'accomplissement  des bonnes  œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition !». Sourate 5, verset 2.
Je témoigne qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration hormis Allah l'Unique sans associé et que Mouhammad est Son serviteur et Son Envoyé. Il a déclaré:
«مثل المؤمنين في توادّهم و تراحُمِهِم و تعاطُفِهِم كمثل الجسد الواحد إذا اشتكى منه عضو تداعى له سائر الجسد بالسهر و الحمّى»
«L'exemple des croyants dans leur amour réciproque, leur miséricorde mutuelle et dans leur sympathie réciproque, est comme un seul corps, qui lorsqu'un de ses membres souffre voit tout le reste du corps partager à l'envie son insomnie et sa fièvre».  Qu'Allah lui accorde Sa prière et Son salut ainsi qu'à sa famille et à tous ses compagnons!
Chers frères et sœurs en Islam, craignez Allah vis-à-vis de vos frères en Islam et vis-à-vis de tous vos compatriotes. Sachez que le Prophète prière et salut d’Allah sur lui a dit:
«إن المؤمن للمؤمن كالبنيان يشُد بعضه بعضاً»
«Certes, le croyant est au croyant comme les parties d'un édifice qui se soutiennent mutuellement».
Chers frères et soeurs en Islam, l'unité de la communauté islamique ne sera pas atteinte et sa situation ne sera pas redressée jusqu'à ce que  chacun de nous se voit et se considère comme responsable direct du bonheur de l'ensemble de la communauté. Et cela n'est possible que s'il rejette l'égoïsme et l'extrait de son coeur et qu'il soit conscient que le Prophète s'adresse à lui à travers ce genre de Hadîs cités ci-haut.
Il n'y a absolument pas d'unité si certains musulmans baignent dans l'opulence, la richesse, les délices et les jouissances de la vie, mangeant les meilleures nourritures, buvant les meilleures boissons, portant les meilleurs vêtements, vivant dans les meilleurs logements et circulant sur les meilleures montures, alors que leurs frères en religion meurent de faim, de pauvreté, de maladie.
«Ne croit pas en moi celui qui dort rassasié alors qu’il sait que son voisin dort à son côté affamé» dit le Prophète çallallahou alaihi wa sallam.
Allah soubhanahou wa taala a dit selon un Hadîs authentique rapporté par Mouslim:
عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ إِنَّ اللَّهَ عَزَّ وَجَلَّ يَقُولُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ يَا ابْنَ آدَمَ مَرِضْتُ فَلَمْ تَعُدْنِي قَالَ يَا رَبِّ كَيْفَ أَعُودُكَ وَأَنْتَ رَبُّ الْعَالَمِينَ قَالَ أَمَا عَلِمْتَ أَنَّ عَبْدِي فُلَانًا مَرِضَ فَلَمْ تَعُدْهُ أَمَا عَلِمْتَ أَنَّكَ لَوْ عُدْتَهُ لَوَجَدْتَنِي عِنْدَهُ يَا ابْنَ آدَمَ اسْتَطْعَمْتُكَ فَلَمْ تُطْعِمْنِي قَالَ يَا رَبِّ وَكَيْفَ أُطْعِمُكَ وَأَنْتَ رَبُّ الْعَالَمِينَ قَالَ أَمَا عَلِمْتَ أَنَّهُ اسْتَطْعَمَكَ عَبْدِي فُلَانٌ فَلَمْ تُطْعِمْهُ أَمَا عَلِمْتَ أَنَّكَ لَوْ أَطْعَمْتَهُ لَوَجَدْتَ ذَلِكَ عِنْدِي يَا ابْنَ آدَمَ اسْتَسْقَيْتُكَ فَلَمْ تَسْقِنِي قَالَ يَا رَبِّ كَيْفَ أَسْقِيكَ وَأَنْتَ رَبُّ الْعَالَمِينَ قَالَ اسْتَسْقَاكَ عَبْدِي فُلَانٌ فَلَمْ تَسْقِهِ أَمَا إِنَّكَ لَوْ سَقَيْتَهُ وَجَدْتَ ذَلِكَ عِنْدِي
«Allah le Très Haut dira le jour de la Résurrection: ô fils d'Adam, Je suis tombé malade mais tu ne m'as rendu visite. Le serviteur répondra: O Seigneur comment Te rendre visite alors que Tu es le Seigneur de l'Univers? Allah lui dira: N'as-tu pas su que mon serviteur un tel a été malade mais tu ne lui a pas rendu visite. Ne sais-tu pas que si tu l'avais visité tu allais Me trouver auprès de Lui? O fils d'Adam Je t'ai demandé de Me nourrir et tu ne M'as pas nourri. Le serviteur répondra: O Seigneur comment Te nourrir alors que Tu es le Seigneur de l'Univers? Allah lui dira: N'as-tu pas su que mon serviteur un tel t'a demandé de le nourrir  mais tu ne l'as pas nourri. Ne sais-tu pas que si tu l'avais nourri tu allais trouver cela (la récompense) auprès de Moi? O fils d'Adam Je t'ai demandé de M'abreuver et tu ne M'as abreuvé. Le serviteur répondra: O Seigneur comment T'abreuver alors que Tu es le Seigneur de l'Univers? Allah lui dira: N'as-tu pas su que mon serviteur un tel t'a demandé de l'abreuver  mais tu ne l'as pas abreuvé. Ne sais-tu pas que si tu l'avais abreuvé tu allais trouver cela (la récompense) auprès de Moi?».
Oui, l'unité entre les musulmans sous-entend et implique que le savant soit à la porte de l'ignorant, que le riche soit à la porte du pauvre, que le fort soit au côté du faible et que le chef soit au service de ceux qu'il commande et non le contraire. Comment serons-nous une communauté unie si les uns ne s'intéressent pas aux problèmes des autres? Avons-nous oublié le cas du Commandant des Croyants Oumar ibnoul Khattâb qui disait à son ventre qui faisait du bruit à cause de la faim: «Par Dieu, que tu fasses du bruit ou que tu te calmes, tu ne seras pas rassasié tant que les ventres des musulmans ne sont pas rassasiés». Il patrouillait la nuit les artères de la ville de Médine pour s'enquérir de la sécurité de la ville en disant «Je crains que si un chat venait à mourir de faim durant mon règne que je sois interrogé demain». Une nuit, il avait trouvé des enfants qui pleuraient de faim et leur mère avait posé une marmite vide sur le feu afin de déjouer leur vigilance et leur faire croire qu'il y avait une nourriture qui se préparait; ils ne cessaient de garder cet espoir jusqu’à ce qu’ils s’endorment. Oumar demanda la mère ce qu’elle préparait, elle lui expliqua sa ruse et leur dénuement, Oumar retourna dare-dare à la maison, réveilla sa femme qui prit les condiments nécessaires et lui, il porta sur sa tête de la farine. Ils sont venus préparer, lui et sa femme, de la nourriture pour ces enfants et ils ne les avaient quittés que quand ils les avaient vus en train de s’amuser après avoir mangé. La femme pria Allah pour Oumar en disant qu’il est meilleur que le Commandant des Croyants qui aura à faire avec elle demain c’est-à-dire dans l’au-delà. Elle ne savait pas qu’elle avait devant elle le Commandant des Croyants en question, ce dernier lui recommanda de venir le lendemain au palais du Commandant, il parlera de leur cas à Oumar. Quand la femme se présenta au palais et trouva  Oumar entouré de son staff, elle le reconnut et ne savait pas quoi faire, Oumar la rassura et demanda qu’on lui tranche une part dans le trésor public.
Chers frères et soeurs en Islam, il y a aujourd’hui dans notre pays, une situation qui devient de plus en plus inquiétante, de plus en plus préoccupante. Il s’agit d’une situation très grave mais devant laquelle les gens semblent indifférents. Cette situation nous concerne tous, il s’agit d’une situation qui nous touche tous, il s’agit d’une situation qui nous interpelle tous. A considérer de près cette situation, on ne sait pas exactement qu’est-ce qui fait en réalité pitié: est-ce les victimes de cette situation qui font pitié, ou bien ce sont ceux qui restent indifférents à cette situation qui font pitié… Ce qui montre le degré de l’indifférence des gens par rapport à cette lamentable situation, c’est le fait que chacun croit que c'est une affaire qui ne concerne que les autres, c'est une affaire qui ne concerne que les autorités, c'est une affaire qui ne concerne que ceux qui sont concernés… Or cette situation concerne tout le monde sans exception aucune de près ou de loin et doit par conséquent être la "Une" de l'actualité à travers tous les médias: télévision, radio, journaux et autres moyens de communication. Il s’agit comme vous le savez de la situation de la famine qui sévit dans certaines parties de notre pays et avec la famine tous les autres problèmes que cela peut entrainer si des possibles fiables et durables ne sont pas trouvées, il s’agira de déplacements massifs des populations, l’abandon des enfants, des femmes et des vieillards, les différentes maladies qu'occasionnent la famine et les déplacements…
Chers frères et soeurs en Islam, devant une telle situation alarmante, il ne nous reste plus qu’à demander à tous les nigériens en général et à tous les musulmans et musulmanes en particulier, de faire preuve de solidarité, d’entraide, de sympathie, d’altruisme et surtout de sacrifice à l’égard de nos compatriotes qui souffrent. C'est la raison pour laquelle nous lançons un appel pour la collecte des fonds à travers une semaine de solidarité allant du 2 au 9 mai 2010 incha-Allah. Soyons convaincus qu’avec la conjugaison de nos petits efforts, nous pourrons faire quelque chose ne serait-ce que nous déresponsabiliser vis-à-vis de nos compatriotes en difficulté mais surtout nous déresponsabiliser devant Dieu le jour où nous Le rencontrerons.
Grâce à nos efforts conjugués, nous pouvons venir en aide à quelques citoyens et sauver ainsi avec la Volonté d'Allah soubhanahou wa taala des vies humaines et quiconque sauve une vie humaine est comme celui qui a sauvé l'humanité tout entière.
Qu’attendions-nous depuis pour le faire? Certes, l’aide extérieure n’est pas interdite au contraire elle est la bienvenue, mais allons-nous continuer à croiser les bras et attendre que les gens de l’extérieur cotisent pour venir au secours de nos compatriotes, de nos frères et de nos sœurs alors que nous pouvons faire quelque chose?
Oui, nous pouvons faire quelque chose car nous avons à maintes reprises tester la foi, la solidarité et la promptitude de nos frères et sœurs en Islam surtout à travers les ondes de cette radio Bonferey. Rappelons-nous qu’en 2005 pour ne prendre qu’un seul exemple, nous avions organisé au niveau de cette radio une collecte des fonds en faveur des victimes de la crise alimentaire de 2005 et nous avions pu par la grâce d’Allah réunir en quelques jours environ 25 millions sans compter les aides en nature et nous avions pu aller apporter notre solidarité, notre sympathie à nos compatriotes dans le département de Filingué, de Ouallam et vers Tillabéry.
Comme d’habitude, cette collecte sera organisée au nom de l’Islam et ne sera placée sous aucune bannière ou parasol de quelque organisation ou association que ce soit: l’Islam et l’Islam seulement pour que tous les musulmans se sentent concernés et se sentent libres d’apporter leurs contributions aussi infimes qu’elles soient en espèce ou en nature et cela à cause d’Allah soubhanahou wa taala Seul et rien d’autre.
Nous allons donner cette année un caractère plus sérieux à l’affaire en organisant une cérémonie pour le lancement officiel, de concert incha-Allah avec les responsables de la radio et de la télévision Bonferey, avec les autorités politiques (ne serait-ce que dans la fourniture des listes des villages les plus besogneux, aux alentours de Niamey) et éventuellement avec les autres médias qui voudraient bien s’impliquer dans l’organisation de cette semaine de solidarité. Au cours de ce lancement officiel, une première collecte sera faite sur place pour se poursuivre ensuite dans le ou les lieux qui seront indiqués. Un comité de perception et de gestion des fonds sera mis en place et s’occupera de tous les détails de l’organisation.
Nous allons préparer des spots publicitaires en Français et en langues nationales qui seront diffusés tout au long de la semaine de la solidarité afin d’inciter les populations à se mobiliser pour cette noble cause.
Il faut souligner ou rappeler ici le rôle des caisses Amanah dont nous avions demandé depuis 2007 la création et l’installation dans chaque mosquée. Notre mosquée par exemple malgré sa petitesse possède aujourd’hui une importante somme et prend en charge toutes les dépenses relatives à l’entretien de la mosquée. Si nous avions su placer ces différentes caisses dans les mosquées, ce genre de collecte sera très facile à organiser car les fidèles verseront leurs contributions dans les caisses qui transmettront mais il n’est jamais trop pour se frayer un chemin d’indépendance vis-à-vis des bailleurs des fonds internes et externes pour des petits problèmes que nous pouvons résoudre en conjuguant nos efforts. Il est grand temps que nous réfléchissions à tous les mécanismes possibles qui nous permettent de prendre en charge nos problèmes et de leur trouver les solutions adéquates plutôt que de continuer à attendre que des extra-terrestres viennent le faire à notre place.
Que Dieu nous bénisse tous! Que Dieu bénisse le Niger et son peuple!
Cheikh Boureima Abdou Daouda

Double nomination de Cheikh Boureima Abdou Daouda

Double nomination de Cheikh Boureima Abdou Daouda
Louange à Dieu Seigneur de l’Univers, par la Volonté et la Grâce de qui s’accomplissent les bonnes œuvres!
Les autorités de la transition -que Dieu les bénisse et bénisse la transition- continuent de prouver leur volonté de faire participer toutes les composantes sociopolitiques au processus du retour à l’ordre constitutionnel, à la restauration de la démocratie et à la réconciliation des Nigériens. C’est ainsi qu’elles ont nommé des conseillers issus de toutes les couches sociales au sein du Conseil Consultatif National afin qu’il soit véritablement le creuset des forces vives de la nation.
Nous ne pouvons que remercier Dieu pour cette démarche très sage et nous en féliciter pour la nomination de plusieurs frères et sœurs, acteurs de la scène islamique, au sein de ce Conseil.
C’est ainsi que notre modeste personne a bénéficié d’une double nomination: d’abord en tant que membre du Conseil Consultatif National puis en tant que Conseiller Spécial du Premier Ministre Son Excellence Mr Mahamadou Danda que Dieu le bénisse, le guide et le conforme davantage à tout ce qui est utile et profitable pour l’Islam et le peuple nigérien!
Comme le Prophète çallallahou alaihi wa sallam a précisé que celui qui ne remercie pas les gens, ne peut pas remercier Dieu, eh bien nous profitons de cette occasion pour remercier sincèrement les autorités et le gouvernement de la transition pour cette démarche exemplaire et inédite consistant à nommer des Oulémas à leurs côtés. Que Dieu les bénisse et les éclaire davantage et qu’Il les honore comme ils ont honoré l’Islam et les musulmans!
Nous vous demandons de continuer à prier pour nous afin que nous puissions accomplir noblement notre mission dans l’intérêt supérieur de notre pays et de l’Islam. Continuez de prier également pour le pays surtout en cette période où beaucoup de nos compatriotes sont menacés par l’insécurité alimentaire. (J’y reviendrais incha-Allah pour voir ce que nous pouvons faire localement).
Qu’Allah le Très Haut bénisse le Niger et ses fils où qu’ils se trouvent! Qu’Allah descende davantage Sa protection, Ses miséricordes et Ses bénédictions sur le Niger et son peuple et qu’Il fasse que l’unité, la paix, la sécurité et la prospérité, règnent toujours dans ce pays! Alloumma amîn!
Cheikh Boureima Abdou Daouda

jeudi 22 avril 2010

La fatwa saoudienne dénonçant le terrorisme applaudie au Maghreb

La fatwa saoudienne dénonçant le terrorisme applaudie au Maghreb
2010-04-21
"Importante", "obligatoire" et "tardive" sont parmi les mots que les habitants du Maghreb utilisent pour qualifier la nouvelle fatwa lancée par les autorités religieuses saoudiennes qui définit et pénalise le terrorisme.
Imane Belhaj à Casablanca, Jamel Arfaoui à Tunis et Mohamed Yahya Ould Abdel Wedoud à Nouakchott ont contribué à cet article – 21/04/10
[Hassan Ammar/AFP/Getty Images] Le Grand moufti saoudien Sheikh Abdul Aziz al-Sheikh a signé cette récente fatwa contre le terrorisme.
Le Haut conseil des oulémas d'Arabie Saoudite a suscité des réactions diverses au Maghreb en publiant une fatwa condamnant tous les actes de terrorisme et pénalisant leur financement.
Cette fatwa, qui intervient près de dix ans après les attentats d'al-Qaida du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis, définit le terrorisme comme tout acte impliquant "le ciblage de ressources publiques", "les plans de détournement" ou "les destructions de bâtiments".
Aux termes de cette fatwa signée le 12 avril par le Grand moufti Sheikh Abdul Aziz Sheikh, ces attaques sont considérées comme des actes criminels sans lien avec le djihad pour l'Islam, et "des méfaits dans le pays" interdits par le Coran et la Sounna.
De nombreux citoyens du Maghreb contactés par Magharebia ont qualifié cette fatwa de progrès essentiel, même si une minorité estime que définir le terrorisme n'est pas nécessaire à la lumière de la pensée islamique existante.
"Les actes terroristes menés par ces gangs dans le monde n'ont besoin ni d'une fatwa ni d'une définition", a affirmé l'historien et spécialiste en religion marocain Driss Boukhar. "Ils sont dénoncés dans toutes les religions, au premier rang desquelles dans le Saint Coran et la Sounna."
"Il ne s'agit pas tant d'un lavage de cerveau que d'une âme malicieuse encourageant les actions diaboliques", a expliqué Jamal B, un étudiant marocain. "Cela est expressément interdit dans le Coran, et nous n'avons pas besoin de passer autant de temps à donner une définition explicite du terrorisme."
D'autres ont expliqué à Magharebia que cette fatwa est importante, bien que tardive.
L'imam mauritanien Malainine Oud Sabar a déclaré que la nation islamique aurait dû définir le terrorisme il y a des années, "dès lors que c'est une réalité qui tue des milliers d'innocents de sang froid".
"Je crois fermement que cette fatwa … est un argument obligatoire lié à la sharia pour tous les Musulmans dans le monde entier, dans la mesure où l'Arabie Saoudite est le centre du rayonnement islamique et où ses érudits constituent l'élite de l'intellectualisme religieux", a ajouté l'imam.
"Le conseil saoudien a apparemment pris beaucoup de retard pour publier cette fatwa et définir les 'opérations terroristes'", a expliqué Ali Fadheel, l'un des chefs de file du Parti pour le progrès et le socialisme au Maroc. "Mais ils ont bien fait, parce qu'ils ont pris le temps d'examiner toutes les références religieuses et toutes les sources, y compris le Saint Coran, pour s'assurer que leur jugement ne serait pas prononcé à l'aveuglette."
Beaucoup estiment que cette fatwa marque un changement important dans la manière de définir le terrorisme et de le traiter au sein du monde islamique.
Adnan Hasnaoui, un militant tunisien des droits de l'Homme, a qualifié cette fatwa de "mesure très importante et très attendue".
"Au fil du temps, nous constaterons certains changements dans… les groupes islamistes radicaux, et certaines révisions pourront avoir lieu au sein même de leurs rangs", a poursuivi ce militant. "Nous devrions donc… ouvrir un dialogue pour défendre cette nouvelle vision en la traitant dans les programmes religieux, les sermons du vendredi et les cours dans les mosquées et les centres de recherche. Nous devrions également ouvrir un dialogue à destination de l'opinion publique."
"La publication d'une fatwa définissant le terrorisme est une chose très importante", a déclaré l'un des responsables du Parti de l'union des jeunes démocrates de Mauritanie, Jeddou Ould Ahmed, ajoutant : "Il était temps que nous définissions ce phénomène ; nous sommes contre le terrorisme sous toutes ses formes, et nous appelons à lutter et à le déraciner".
Sami Ben Ibrahim, un étudiant tunisien, qualifie pour sa part cette fatwa de "voie de la délivrance".
"Certains jeunes Musulmans vivent encore sous l'influence de fatwas publiées par des sheikhs saoudiens", explique-t-il. "J'espère que cette nouvelle fatwa … sera le point de départ d'une réflexion sérieuse et approfondie qui conduira au rejet de la violence et du terrorisme".


Notre commentaire:
Il n'est jamais tard de dire la vérité et de clarifier les choses comme il n'est jamais tard d'apprendre la vérité et de s'y conformer. Nous avions personnellement réagi aux événements du 11 septembre 2001 dans notre sermon de vendredi du 14 septembre 2001 dont voici ci-dessous un extrait:
Vous avez tous connaissance de la série d’attentats terroristes qui a frappé la superpuissance mondiale à savoir les Etats-Unis d’Amérique le 11 septembre 2001. Alors, quelle doit être la position de l’homme en général et du musulman en particulier face à ce genre d’évènements et quel est leur jugement en Islam? L’Islam, la logique rationnelle et la civilisation humaine cautionnent-ils ce genre d’évènements? A qui profitent-ils ces attentats, quelles sont leurs conséquences probables sur le monde musulman dans l’immédiat et le futur et quelles sont les leçons et exhortations qu’on peut en tirer? Autant de questions que l’homme est obligé de se poser faute de quoi il risque de se tromper dans sa réaction.
Chers frères et soeurs en Islam, face à ce genre d’évènements, le musulman a grand besoin de poser les choses dans la balance de sa religion, dans la balance de l’Islam, la balance d’Allah, la balance de la vérité et de la justice afin de voir clairement la vérité et de la suivre et de voir clairement le faux et de l’éviter. Il n’est point permis au musulman en pareille circonstance de se précipiter dans le jugement et la prise de position sans bien réfléchir.
Quant à la position du musulman face à ce genre d’événement, c’est bien entendu la dénonciation et la condamnation sans hésitation; pas seulement la condamnation de ces attentats mais la condamnation de tout acte de terrorisme d’où qu’il vienne et de quelque forme qu’il soit, qu’il se passe en Occident ou en Orient ou ailleurs et qu’il soit le terrorisme d’Etat ou de groupes organisés et quels que soient ses justificatifs.
Quant au jugement de ses actes terroristes, ils sont formellement interdits en Islam car ils constituent une transgression et une atteinte aux âmes innocentes des vieillards, des femmes, des enfants et des malades de toute nationalité, de toute couleur, de toute religion et de tout pays. Voilà ce qui est dramatique et tragique dans ce genre de terrorisme: ce sont des populations innocentes qui paient de leurs âmes la sauvagerie et la barbarie aveugles de certains Etats ou de certains individus. Nulle religion céleste au monde et nul Etat constitutionnel ne peuvent admettre ni cautionner à fortiori commanditer un acte aussi horrible que ce qui vient de se passer en Amérique. Cet acte abominable est sans doute contraire aux principes et aux enseignements de l’Islam car il ne résout nullement les problèmes de musulmans. Au contraire il a donné une occasion d’or au monde entier pour s’attaquer à l’Islam et aux musulmans et les mettre dans une position de crainte totale en particulier les huit millions de musulmans qui vivent sur le territoire américain et les minorités musulmanes en Europe. Ainsi, ce que nous craignons le plus et ce qui est plus inquiétant pour toute la planète, c’est une riposte plus folle et plus aveugle de la part de l’Amérique sur des cibles plus ou moins préméditées. Par conséquent, il faut qu’il y ait plus de preuve d’investigation dans la recherche et l’identification des coupables et de vrais coupables afin que ce soit bien les terroristes qui soient châtiés et non encore les populations innocentes...

jeudi 15 avril 2010

La 2ème plus haute tour au monde à La Mecque

Après Dubaï, La Mecque. La ville sainte la plus sacrée de l’Islam est en train de construire un édifice de 817 mètres de haut, soit la deuxième plus haute tour au monde après la tour Burj Khalifa de Dubaï, selon une information de l’agence AFP.
(LaVieImmo.com) - Cet hôtel situé près de la Grande Mosquée sera surmontée d’une horloge six fois plus grande que celle de Big Ben, à Londres. D’une quarantaine de mètres de diamètre, l’horloge sera visible jusqu’à 17km à la ronde de nuit et de 11 à 12 km le jour. Makkah Clock Royal Tower devrait ouvrir ses portes à la fin du mois de juin et l’horloge mise en service au mois de juillet. L’objectif du projet est qu’à terme, les musulmans se réfèrent à l’Islamic Mean
Source

Greenwich islamique": la Mecque lance un défi à Londres
Un "Greenwich islamique" traversera bientôt la Mecque, à partir de juillet 2010 la plus grande horloge au monde commencera à décompter des minutes du calendrier lunaire islamique, a annoncé mercredi le quotidien panarabe al-Hayat.

Une horloge fabriquée en Allemagne surplombera bientôt le plus haut édifice d'Arabie Saoudite érigé près de la Grande mosquée de la Mecque. Les pèlerins qui passeront le mois de Ramadan dans la ville sainte, pourront déterminer l'heure du début et de la fin du jeune à l'aide d'un gigantesque chronomètre qui sera mis en marche un mois avant le carême, rapporte le quotidien.
Longue de 45 mètres et large de 43, cette horloge est plusieurs fois plus grande que le célèbre Big Ben de Londres et sera visible à 17 km le soir et de 11 à 12 km le jour, selon la source. Dans trois mois, les musulmans du monde entier devront donc se référer à l'heure que montrera cet énorme "Greenwich islamique".
Haute de 817 mètres, la Tour royale de l'horloge de la Mecque (Makkah Clock Royal Tower) est le deuxième bâtiment le plus haut au monde après la Burj Khalifa de Dubaï (828 mètres).
Source
D'autres images de la Tour:

                                           







lundi 12 avril 2010

Réaction à la création du Conseil Consultatif National

Réaction à la création du Conseil Consultatif National
Comme à l’accoutumée, nous avons toujours réagi aux événements majeurs touchant la vie de notre pays ou celle des musulmans dans le monde. C’est ainsi que nous avons exprimé notre réaction sur la télévision Tal TV et sur les ondes de la radio Bonferey, le vendredi 9 avril 2010, suite à la création du Conseil Consultatif National dont j’assume la lourde responsabilité d’en faire partie. Voici ci-dessous l’intégralité de cette réaction:
Comme vous le savez, le Conseil Consultatif National tant attendu vient d’être mis en place, à cette occasion qui marque un tournant décisif dans l’histoire du Niger, nous prions Allah le Très Haut, le Décideur Absolu dont les décisions ne souffrent pas de changement ni de réplique, de conformer ce Conseil National à ce qu’Il aime et agrée, à ce qui est utile et profitable au pays et à ses fils! Qu’Il fasse en sorte que les membres de ce Conseil, réalisent qu’ils ont été avant tout choisis et nommés par la Volonté de Dieu, qu’ils appréhendent donc à sa juste valeur l’énormité de la mission qui leur a été confiée! Qu’Allah leur fasse prendre conscience ainsi de la lourde responsabilité qui pèse sur leurs épaules, qu’Il éclaire leurs réflexions et qu’Il bénisse les travaux qu’ils auront à faire! Qu’Il leur fasse prendre aussi conscience qu’ils ont l’obligation de mettre l’intérêt supérieur de la Nation au-dessus de leurs intérêts partisans et des positions préméditées! Et qu’Il les aide à faire preuve de déontologie et de courtoisie dans leurs discussions et concertations! Qu’Il les aide enfin à être à la hauteur des attentes des cœurs et des yeux tournés vers eux ici et ailleurs! S’il y a une cause pour laquelle on peut les féliciter, c’est bien entendu la confiance que les autorités ont placée en eux, sinon ils ne mériteraient des félicitations qu’à la fin de leur mandat, quand ils auront accompli loyalement leur mission.
Que tous les fils de ce pays épris de son amour et de son bien, prient pour que Dieu guide les pas de ce Conseil National et qu’Il aide les Nigerois à aimer leur pays, à vivre pour leur pays et à travailler pour leur pays pour le faire sortir de l’état de retard dans lequel il est plongé; afin qu’il retrouve sa vraie indépendance sur tous les plans!
Qu’Allah le Très Haut bénisse le Niger et ses fils où qu’ils se trouvent! Qu’Allah descende davantage Sa protection, Ses miséricordes et Ses bénédictions sur le Niger et les Nigerois et qu’Il fasse que l’unité, la paix, la sécurité et la prospérité, règnent toujours dans ce pays! Alloumma amîn!
Cheikh Boureima Abdou Daouda

vendredi 9 avril 2010

L'intellectuel musulman Tariq Ramadan a tenu un 1er discours aux USA


L'intellectuel musulman Tariq Ramadan a tenu un 1er discours aux USA, après 6 ans d'interdiction de séjour
Dans le cadre de sa 1ère visite aux USA depuis 6 ans, Tariq Ramadan a prononcé jeudi soir un discours à New York. L'intellectuel musulman genevois a évoqué le droit à la liberté d'expression. Dans une salle comble et sous haute sécurité, Tariq Ramadan a rappelé l'importance civique d'exprimer sa propre opinion. Il a également souligné le rôle des femmes dans l'islam. Les Etats-Unis avaient interdit d'entrée Tariq Ramadan parce qu'il faisait des dons à une association palestinienne placée sur liste noire par les USA. La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a levé l'interdiction en janvier. (SWISS TXT).

jeudi 1 avril 2010

Les oulémas dénoncent le terrorisme

Une conférence rassemblant des oulémas du monde entier en Arabie saoudite a dénoncé "le terrorisme" et appelé les extrémistes à "se repentir" et abandonner toute forme de violence, dans un communiqué publié aujourd'hui à l'issue de ses travaux.

Réunis dans la ville sainte de Médine (Arabie saoudite), les ulémas ont proclamé leur condamnation "de tous les actes de terrorisme, où qu'ils se déroulent et quiconque les commette" et déploré "la mort d'innocents" qui en découle. Ils ont appelé "les groupes extrémistes qui se réclament de l'islam à (...) arrêter de commettre des actes criminels et revenir à la raison, à l'instar des groupes qui se sont repentis et ont condamné les actes terroristes".


Le communiqué a appelé "les jeunes musulmans" de par le monde à "suivre un islam modéré et tolérant (...) et ne pas adhérer à de fausses interprétations de la question du jihad". Le ministre saoudien de l'Intérieur, le prince Nayef Ben Abdel Aziz, avait participé à l'ouverture de cette conférence, organisée par l'Université islamique internationale (étatique) et qui a duré quatre jours.


Les services de sécurité saoudiens ont porté au cours des dernières années des coups durs à Al-Qaïda, qui pendant sa campagne de 2003/2006 a attaqué différentes cibles dans le royaume, faisant entre 150 et 200 morts parmi les Saoudiens et les étrangers.

Le royaume mène actuellement campagne auprès de ses jeunes contre la tentation de rejoindre Al-Qaïda dans la péninsule arabique, née de la fusion des branches saoudienne et yéménite du réseau.

SOURCE