jeudi 1 avril 2010

Les oulémas dénoncent le terrorisme

Une conférence rassemblant des oulémas du monde entier en Arabie saoudite a dénoncé "le terrorisme" et appelé les extrémistes à "se repentir" et abandonner toute forme de violence, dans un communiqué publié aujourd'hui à l'issue de ses travaux.

Réunis dans la ville sainte de Médine (Arabie saoudite), les ulémas ont proclamé leur condamnation "de tous les actes de terrorisme, où qu'ils se déroulent et quiconque les commette" et déploré "la mort d'innocents" qui en découle. Ils ont appelé "les groupes extrémistes qui se réclament de l'islam à (...) arrêter de commettre des actes criminels et revenir à la raison, à l'instar des groupes qui se sont repentis et ont condamné les actes terroristes".


Le communiqué a appelé "les jeunes musulmans" de par le monde à "suivre un islam modéré et tolérant (...) et ne pas adhérer à de fausses interprétations de la question du jihad". Le ministre saoudien de l'Intérieur, le prince Nayef Ben Abdel Aziz, avait participé à l'ouverture de cette conférence, organisée par l'Université islamique internationale (étatique) et qui a duré quatre jours.


Les services de sécurité saoudiens ont porté au cours des dernières années des coups durs à Al-Qaïda, qui pendant sa campagne de 2003/2006 a attaqué différentes cibles dans le royaume, faisant entre 150 et 200 morts parmi les Saoudiens et les étrangers.

Le royaume mène actuellement campagne auprès de ses jeunes contre la tentation de rejoindre Al-Qaïda dans la péninsule arabique, née de la fusion des branches saoudienne et yéménite du réseau.

SOURCE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire