lundi 28 juin 2010

Le Premier Ministre Français inaugure une nouvelle mosquée à Argenteuil

Cinq ans après la polémique sur la « racaille » lancée par Nicolas Sarkozy, c’est le Premier ministre qui revient sur la Dalle d’Argenteuil pour l’ouverture d’une mosquée.

Vendredi midi, la mosquée Al-Ihsan à Argenteuil avait des allures de fourmilière. Les ouvriers étaient à l’œuvre pour que tout soit fin prêt à l’issue du week-end, car c’est aujourd’hui que le Premier ministre, François Fillon, vient inaugurer ce nouvel édifice de 2500 places. L’officiel a vu les choses en grand, puisque à ses côtés se trouveront notamment le recteur de la Mosquée de Paris, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, Brice Hortefeux en sa qualité de ministre du Culte, ainsi que 800 invités.  

Une inauguration solennelle aux allures de main tendue vers la communauté musulmane, au lendemain du débat controversé sur l’identité nationale. Quant à la ville d’Argenteuil, ce choix n’a rien d’un hasard. En 2005, c’est dans ce même quartier, celui de la Dalle, que Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, avait créé la polémique en dénonçant « la racaille ». Il y a un mois, le ministre de l’Immigration, Eric Besson, était d’ailleurs revenu en éclaireur au Val-d’Argent.
La visite d’aujourd’hui s’est attirée les foudres du maire (PS), Philippe Doucet, pour qui cette inauguration « cache mal le malaise du gouvernement sur les questions des religions et de l’immigration ». Loin de l’agitation politicienne, Abdelkader Achebouche, le président de l’association qui porte le projet de cette mosquée depuis 1997, était un homme pressé vendredi dernier. Celui que tout le monde appelle ici « hadj » (un terme respectueux appliqué aux musulmans ayant effectué le pèlerinage de La Mecque) ne dort plus beaucoup depuis dix jours. « Jeudi, j’ai enchaîné les réunions; le matin à Matignon, ensuite avec la préfecture du Val-d’Oise et encore une autre avec le cabinet du Premier ministre », indique-t-il entre deux coups de fil. Son téléphone sonne toutes les cinq minutes. « Il reste encore beaucoup de travail », explique Abdelkader Achebouche. Au rez-de-chaussée, la grande salle de prières pour les femmes est prête, mais de l’autre côté, le lieu qui doit accueillir les hommes n’est encore qu’un grand espace vide. En attendant, ils prient à l’étage du dessus, dans une grande pièce qui doit servir de salle de conférences. « Ce site est un ancien garage. Dans les étages, c’était facile à aménager car il n’y avait que des bureaux, il suffisait de casser les cloisons. Mais au rez-de-chaussée, où se trouvait l’atelier, il a fallu enlever de grosses machines et s’échiner pour effacer les taches de graisse, d’huile et de carburant », précise-t-il.

Une réalisation de 8000 m2  avec une coupole et un minaret

Cela n’a toutefois pas empêché la communauté musulmane d’Argenteuil de s’approprier les lieux depuis plusieurs années. Ainsi, nombreux sont les croyants qui fréquentent depuis longtemps la mosquée et l’école. Cette dernière, qui dispense des cours d’arabe et de religion, compte plus de mille élèves, enfants et adultes confondus. C’est d’ailleurs uniquement grâce à la générosité des fidèles que cette construction a été rendue possible. Une réalisation splendide de 8000 m2 avec une coupole et un minaret. « C’est la plus grande mosquée d’Europe par sa superficie », assure avec fierté Abdelkader Achebouche. 

SOURCE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire