samedi 29 janvier 2011

Trappe à souris


Un jour, un rat observait à travers la fente d'un mur le fermier et sa femme ouvrir un colis. «Quelle est donc la nourriture que ce colis cache?». Se demanda le rat. Quel ne fut son choc de découvrir qu'il s'agit d'une trappe à souris. Il se hâta donc à la grange pour lancer un sévère avertissement: il y a une trappe à souris dans la maison! II y a une trappe à souris dans la maison!
Le poulet caqueta, se gratta le dos et levant le cou, lui répondit: "Monsieur Rat, je comprends que cela est un problème pour vous mais cela n'a aucune conséquence pour moi. Cela ne me dérange pas." 
Le rat se tourna donc vers le mouton et lui dit: il y a une trappe à souris dans la maison! Il y a une trappe à souris dans la maison! Le mouton se montra sympathique mais répondit: " Je suis très peiné Monsieur Rat mais je ne peux rien faire si ce n'est de prier mais soyez assuré de mes prières." 
Le rat se tourna alors vers la vache et lui lança son cri d'alarme: il y a une trappe à souris dans la maison! Il y a une trappe à souris dans la maison! Et la vache de répondre: "Eh bien Monsieur Rat, je suis peinée pour vous mais cela ne me fait pas un pli sur le ventre!" 
C'est ainsi que Monsieur Rat s'en retourna à la maison, la tête basse et découragé de devoir affronter tout seul la trappe à souris du fermier. 
Dans la nuit qui suivit, un bruit étrange fut entendu dans la maison, un bruit qui ressemblait à celui d'une trappe à souris qui avait saisi sa proie. La femme du fermier se précipita pour voir ce qui avait été attrapé mais dans l’obscurité, elle ne vit pas que la queue d'un serpent vénéneux avait été happée par la trappe à souris.
Affolé, le serpent mordit la femme du fermier, ce dernier s'empressa de la conduire à l'hôpital, mais hélas elle revint à la maison avec une forte fièvre. Et tout le monde sait bien qu’une telle fièvre se soigne avec une soupe au poulet. Le fermier sortit donc sa machette pour apporter le principal ingrédient c’est-à-dire le poulet pour la soupe.
Mais la maladie de la femme du fermier empirait au point que tous les amis et les voisins vinrent la veiller 24 heures sur 24 à son chevet. Pour les nourrir, le fermier dut faire boucherie avec le mouton.
Mais la femme du fermier ne prit pas du mieux et elle finit par mourir. C'est ainsi que beaucoup de gens vinrent à ses funérailles et le fermier dût abattre la vache pour servir assez de viande à tout ce monde. 
Monsieur Rat surveillait tout ce va-et-vient de par la fente du mur en ressentant une grande tristesse et un profond regret. 
Ainsi donc la prochaine fois que vous apprendrez qu'une de vos connaissances est aux prises avec un problème qui ne vous concerne pas, souvenez-vous de ce cas.
Souvenez-vous que lorsque l’un d’entre nous est menacé, nous sommes tous en danger. Nous sommes tous impliqués dans ce voyage, celui de la vie. Ayons l'oeil ouvert sur nos proches et faisons un effort pour nous encourager mutuellement et nous entraider dans les bonnes œuvres! Nous sommes interconnectés individuellement et collectivement et tout ce qui touche un individu, touche forcément la collectivité et vice-versa. Nous traversons aujourd'hui des périodes d'épreuves et nous devons nous sentir tous concernés et par conséquent prier et prier toujours pour la paix et la stabilité du pays et nul ne doit se dire qu'il n'est pas concerné. 
Sachez qu’il y a plusieurs catégories de trappe à souris: les maladies, les catastrophes naturelles, les accidents, l’insécurité, les coups d’Etat, les soulèvements sociaux… Dans tous les cas «Celui qui n’est pas descendu de la montagne ne doit pas rire de celui qui a perdu ses dents » comme «Celui qui n’a pas traversé le fleuve, ne doit pas se moquer de celui qui se noie». 
La seule garantie qui nous reste aujourd'hui est DIEU, arrangeons-nous de Son côté avant qu'il ne soit trop tard car de toutes les façons c'est vers Lui que nous retournerons inévitablement.
Qu'Allah nous fasse comprendre et nous aide à être sous Sa Sainte Volonté! Amin!


vendredi 28 janvier 2011

Prions encore




Chers frères et sœurs en Islam, comme vous le savez, notre peuple est appelé aux urnes ce 31 janvier 2011; à cette occasion, nous demandons à tous de prier encore davantage pour l’entente, l’unité et la paix. Qu’Allah fasse descendre Ses miséricordes et Ses bénédictions sur nous! Qu’Allah bénisse le Niger et qu’Il fasse gagner le parti le plus utile et profitable au pays, à l’Islam et aux musulmans et qu’Il fasse échouer le projet (de quelque nature qu’il soit) de tout mal intentionné vis-à-vis de ce pays et de ses fils! Allah entend certes les invocations et les exauce!
Ecoutez l'appel à la paix

jeudi 27 janvier 2011

La population musulmane va croître 2 fois plus vite que les autres


WASHINGTON, 27 jan 2011 (AFP) - La population musulmane va croître 2 fois plus vite que les autres (étude)

La population musulmane va croître deux fois plus vite que les autres au cours des vingt prochaines années et constituera plus d'un quart des habitants de la planète, révèle une étude américaine publiée jeudi.

Selon l'institut d'études Pew Forum on Religion and Public Life, la croissance annuelle de la population musulmane va atteindre 1,5% contre 0,7% pour le reste des habitants de la planète.

Selon l'étude intitulée "The Future of the Global Muslim Population" (l'Avenir de la population musulmane), en 2030 les musulmans vont constituer 26,4% de la population mondiale qui comptera alors 8,3 milliards de personnes.

Aujourd'hui, les musulmans représentent 23,4% des 6,9 milliards d'habitants que compte la planète. Dans une vingtaine d'années, 79 pays compteront un million de musulmans ou plus, contre 72 nations actuellement.

En 2030, plus de six musulmans sur dix vivront dans la région Asie-Pacifique, et le Pakistan deviendra la nation musulmane la plus peuplée, passant devant l'Indonésie.

En Afrique, la population musulmane du Nigeria dépassera celle de l'Egypte dans une vingtaine d'années.

En Europe, l'institut Pew prévoit que la population musulmane va progresser d'un tiers en vingt ans, passant de 44,1 millions d'habitants, soit 6% des habitants de la région, à 58,2 millions, soit 8%.

Certains pays européens vont voir la part des musulmans atteindre un pourcentage à deux chiffres comme la Belgique dont la population musulmane va passer de 6% à 10,2% sur vingt ans et celle de la France qui va atteindre 10,3% en 2030 contre 7,5% aujourd'hui, estime l'institut américain.

En Suède, la part des musulmans va grimper à près de 10% contre 5% aujourd'hui.

En Grande-Bretagne, les musulmans vont atteindre 8,2% de la population (4,6% aujourd'hui) et en Autriche 9,3% contre 6%.

Les musulmans vont aussi progresser aux Etats-Unis atteignant 1,7% contre moins de 1% aujourd'hui, "ce qui les rendra aussi nombreux dans ce pays que les juifs ou les épiscopaliens", note le rapport.
SOURCE
Notre commentaire: Et alors? Est-ce vraiment la quantité de musulmans qui intéresse ou leur qualité? La quantité n’est importante que si elle est conjuguée à la qualité. Ne rêvons pas dans tous les cas, occupons-nous du présent et de ses défis et que chaque musulman se demande quelle contribution positive apporte-t-il à l’Islam, aux musulmans, à son pays et à l’Humanité?

jeudi 20 janvier 2011

Al-Azhar suspend le dialogue avec le Vatican, accusé d'attaquer l'islam


Al-Azhar suspend le dialogue avec le Vatican, accusé d'attaquer l'islam
LE CAIRE — La plus haute institution sunnite, Al-Azhar, qui siège au Caire, a décidé jeudi de suspendre ses rencontres avec le Vatican, considérant des déclarations du pape Benoît XVI sur les chrétiens d'Orient comme des "attaques répétées contre l'islam".
"Le gel a été provoqué par les attaques répétées contre l'islam du pape Benoît XVI (...). Le pape a répété que les musulmans opprimaient les non-musulmans vivant avec eux au Moyen-Orient", selon un communiqué d'Al-Azhar.
Les déclarations du souverain pontife "sont très éloignées de la réalité et constituent une ingérence inacceptable dans les affaires intérieures des pays islamiques", poursuit le communiqué, reprenant un argument déjà invoqué par le gouvernement égyptien.
Le Vatican a rapidement réagi en affirmant vouloir poursuivre son "dialogue" avec ce centre d'enseignement et de diffusion de l'islam sunnite.
"Quoi qu'il arrive, la ligne d'ouverture et de désir de dialogue du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux reste inchangée", a déclaré à la presse le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi.
Al-Azhar et le Vatican tiennent des réunions deux fois par an, pour discuter de coopération.
La suspension de ces réunions a été décidée lors d'une réunion extraordinaire des instances de l'institution sunnite, dirigée par le grand imam Cheikh Ahmed al-Tayyeb.
Proche du pouvoir égyptien -- le grand imam est nommé par le président Hosni Moubarak --, Al-Azhar se réclame d'un islam institutionnel modéré, sensé notamment contrer l'influence des prédicateurs radicaux.
Le 10 janvier, le souverain pontife avait souligné l'"urgente nécessité" pour les gouvernements du Moyen-Orient d'adopter "des mesures efficaces pour la protection des minorités religieuses", après un attentat qui a fait 21 morts devant une église copte orthodoxe d'Alexandrie (nord de l'Egypte) dans la nuit du Nouvel an, .
Il s'était déclaré favorable aux démarches en vue d'une "réponse concertée de l'Union européenne afin que les chrétiens soient défendus au Moyen-Orient".
Le lendemain, le Caire avait rappelé pour consultations son ambassadeur au Vatican, jugeant que les propos du pape constituaient une "ingérence inacceptable" dans les affaires intérieures égyptiennes.
Ce durcissement de l'attitude du Caire face au Vatican "semble très liée à la situation politique égyptienne", a estimé à Rome le vaticaniste Marco Politi, commentateur au journal Il Fatto Quoditiano (gauche), interrogé par l'AFP.
Mis en difficulté sur la scène internationale et intérieure par l'attentat du Nouvel an, le pouvoir égyptien a affirmé à plusieurs reprises que la sécurité de ses citoyens de toutes confessions relevait de la seule souveraineté égyptienne.
Outre le Vatican, de nombreux pays, en particulier les Etats-Unis et les Européens, se sont alarmés d'un regain de violence contre les chrétiens d'Orient, en particulier après une attaque contre une église de Bagdad où 46 chrétiens ont été tués le 31 octobre.
Mercredi, à l'issue d'un sommet économique la station égyptienne de Charm el-Cheikh, les dirigeants arabes ont appuyé la position du Caire en rejetant toute "ingérence étrangère" au sujet des minorités du Moyen-Orient.
Principale communauté chrétienne de la région, les Coptes d'Egypte sont pour la plupart orthodoxes, avec une minorité de catholiques. Ils représentent 6 à 10% des quelque 80 millions d'Egyptiens, en grande majorité musulmans sunnites, et se plaignent régulièrement d'être marginalisés.
SOURCE

mardi 18 janvier 2011

France: Deux nouvelles mosquées à Strasbourg

Bonne nouvelle pour les musulmans de Strasbourg. Le conseil municipal de la ville vient de donner son feu vert pour la construction de deux nouvelles mosquées. Et ce n’est pas tout, les travaux de réalisation des ces deux lieux de culte seront financièrement supportés à hauteur de 10% par la mairie de cette ville dont 10% de la population est musulmane.
Les deux mosquées viendront s'ajouter à d'autres que compte la ville, dont La Grande Mosquée de Strasbourg (photo)

Deux nouvelles mosquées verront prochainement le jour à Strasbourg. Réuni hier (lundi 17 janvier), le conseil municipal de la ville a approuvé  à l’unanimité l’édification de ces deux édifices religieux islamiques. L’une des mosquées sera même dotée d’un minaret. Elle sera édifiée dans le quartier de Hautepierre, situé dans l’ouest de Strasbourg avec une population de plusieurs nationalités.

Cette mosquée aura une capacité d’accueil de 600 à 800 fidèles. Sa création permettra aux musulmans de la zone de pouvoir enfin accomplir leurs prières dans un cadre dédié. Car c’est un supermarché désaffecté qui leur sert de lieu de prière actuellement. Le Conseil régional du culte musulman d'Alsace y voit la fin de « l'islam des caves » à Strasbourg. Le coût de construction de la future mosquée serait de 2,24 millions d’euros, sur un terrain de 23 ares. La municipalité de Strasbourg contribuera à hauteur de 10% dans les travaux de réalisation de ce lieu de culte.

Comme elle le fera également pour la seconde mosquée, de plus petite taille, d’un montant de quelques 846 900 euros, sur une surface de 11 ares. Au total, la mairie consacrera un budget de 300 000 euros à l’édification de ces deux mosquées. Ce financement public des lieux de culte dans un pays où cette pratique est interdite s’explique cette fois par le contexte particulier du régime concordataire d’Alsace-Moselle (dont fait partie Strasbourg) qui reconnaît et organise les cultes (catholique, protestant, israélite et récemment musulmane).

« Nous appliquons également le régime aux cultes qui n'en font historiquement pas partie (...) Il y a nécessité de concilier le régime et le principe d'égalité » explique à l’AFP, Olivier Bitz, maire-adjoint chargé des cultes. Car le culte musulman n’était pas inclus dans le régime. L’approbation de la création des deux mosquées vient en même temps que celle de la construction d’une église orthodoxe dans la ville. Ce qui a poussé La Grande Mosquée de Strasbourg à remercier le maire pour sa « politique courageuse visant à traiter l'islam avec équité».
SOURCE

Notre petit commentaire: voilà une municipalité française qui contribue financièrement à la construction de deux mosquées!!! Politique ou application des principes? Dans l'un ou l'autre cas, il s'agit d'une leçon à méditer et je laisse à chaque internaute le choix de faire son propre commentaire!


jeudi 6 janvier 2011

Prières des Imams et prédicateurs de Niamey pour la paix

      144 Imams prédicateurs (hommes et femmes) de Niamey ont organisé ce matin une rencontre en vue de prier pour  la paix, le bon déroulement des élections et la bonne conduite de la transition à terme. Le Premier Ministre -accompagné de plusieurs ministres- a pris part à l’ouverture de la cérémonie ainsi que le Gouverneur de la Région de Niamey, le Président du Conseil Consultatif National. Les candidats aux élections du 31 janvier ont été également invités à cette rencontre. Cette dernière a permis aux Imams et aux prédicateurs d’échanger leurs points de vue sur les problèmes de l’Islam jusqu’à la prière de Zouhr… Voici ci-dessous le discours prononcé par l’initiateur de la rencontre:

Rencontre des Imams et prédicateurs de Niamey  en vue de prier pour :
-       la paix
-       le bon déroulement des élections
-       la bonne conduite de la transition à terme.
Rencontre organisée à l’initiative du Conseiller Spécial du Premier Ministre en Affaires Religieuses, le Cheikh Boureima Abdou Daouda au Centre Culturel Amir Soultan le jeudi 6 janvier 2011.


Discours de l’initiateur, le Cheikh Boureima Abdou Daouda 

- Excellence Mr le Premier Ministre
- Excellence Mr le Gouverneur de la Région de Niamey;
- Mr le Président du Conseil Consultatif National
- …..
- Eminents Cheikhs, Imams et prédicateurs
- Honorables invités;
- Chers frères et sœurs en Islam;
Assalamou alaikoum wa rahmatoullahi wa barakatouh!
Louanges à Allah qui a dit dans le Saint Coran: «Et cramponnez-vous tous ensemble au câble d'Allah  et ne soyez pas divisés». Sourate 3, verset 103; prières et salut d’Allah sur notre Guide et Prophète Mouhammad, sur sa sainte famille et ses fidèles Compagnons, ce Prophète qui a dit : «La Main de Dieu est avec la communauté unie»!
Honorable assistance, permettez-moi tout d’abord de vous remercier pour avoir accepté d’honorer de votre présence cette cérémonie d’ouverture de la rencontre des Imams et des prédicateurs pour les prières en faveur de la paix, du bon déroulement des élections et de la bonne fin de la transition.
C’est un fait incontestable que nous vivons aujourd’hui un monde marqué par les vices moraux et les conflits multiformes touchant tous les plans de la vie (social, économique, politique, culturel, éducatif, religieux…) et tous les niveaux de l’être humain (individuel, local, régional, national et international). Jamais notre planète n’a connu aussi des problèmes comme aujourd’hui, des problèmes qui minent les pays, les communautés et les groupes organisés et qui annoncent une apologie civilisationnelle fatale. Certes, beaucoup de solutions ont été expérimentées mais qui n’ont jamais abouti; beaucoup de voies ont été empruntées mais sans amener l’Humanité à retrouver le bonheur et la stabilité. Au contraire, on a l’impression que tous les moyens et toutes les solutions et voies empruntées pour remédier aux problèmes de la planète n’ont fait qu’aggraver le plus souvent sinon toujours la situation.
Devant un tel fait, nous leaders religieux, nous demeurons convaincus que seule la religion pourra apporter une certaine atténuation morale à cette crise multidimensionnelle de par son rôle spirituel qui s’adresse à la conscience humaine et qui lui inculque des vertus exemplaires qui prônent l’amour, la fraternité, la solidarité, la bonne cohabitation, la symbiose,  l’échange mutuel… Et la religion ne pourra jouer efficacement ce rôle curatif des problèmes de la planète que s’il y a entre ses détenteurs une certaine cohésion, une certaine entraide, une vision rapprochée et une position commune face  aux maux qui menacent ou qui sont susceptibles de menacer l’entité de la collectivité sociale humaine. Et tout cela n’est possible qu’à travers une rencontre fraternelle, franche, tolérante et constructive entre les leaders religieux.
C’est eu égard au rôle qu’ils jouent dans le maintien de l’entente, de l’unité et de la paix entre les individus au niveau familial et social, que les Imams et les prédicateurs de Niamey ont décidé d’organiser cette rencontre non seulement pour échanger leurs points de vue, renforcer les liens qui existent entre eux, coordonner le travail religieux, unifier leurs rangs et leur mot mais surtout pour apporter leur contribution à la marche sociopolitique de notre pays à travers la prière qui sert pour ce qui est descendu (comme malheur et/ou problème) et pour ce qui n’est pas encore descendu (comme mauvais sort et/ou problème) comme l’a précisé le Prophète prière et salut d’Allah sur lui.

 Héritiers des Prophètes de Dieu, Dépositaires de la science religieuse et Guides de la Communauté, les Imams et les prédicateurs doivent non seulement être au-dessus de la mêlée sociopolitique mais surtout jouer leur rôle d’éclaireurs de la communauté.
Notre pays se trouve aujourd’hui à un tournant décisif de son histoire et a donc besoin du concours de tous ses fils et filles chacun selon ce que Dieu lui a donné.
Nous voudrions donc inviter tous les nigériens à redoubler d’effort pour se comprendre mutuellement, s’accepter et œuvrer ensemble pour la construction de notre cher pays tant meurtri -malgré ses richesses et ses potentialités- par le comportement de certains d’entre nous.
Cette rencontre des leaders musulmans en présence des autorités de la transition et celles de l’après-transition, constitue une sorte de pacte et d’engagement devant Dieu puis devant le peuple que chacun de nous en tant que leader religieux ou politique se doit d’assumer, en ce sens que nous devons nous engager tous, devant notre Seigneur Allah, devant le peuple et devant l’histoire à enfouir désormais et pour toujours toutes les velléités mesquines qui nous ont divisés d’une façon ou d’une autre. Nous devons nous engager tous ensemble pour l’unité, la paix, le travail et la construction de notre pays. Nous devons donner le bon exemple aux futures générations.
En tant que leaders musulmans, nous recommandons aux candidats aux différents scrutins, de craindre Dieu, de se respecter et de respecter les règles du jeu démocratique car toute élection est un match et il n’y a jamais dans un match deux gagnants, il y a forcément un gagnant et un perdant. En réalité, quand un candidat l’emporte c’est le pays tout entier qui gagne et il n’y aura de perdant que celui qui perd la leçon et l’expérience qu’il doit tirer de son échec.
Que tous les candidats soient conscients en tant que musulmans que le pouvoir ou n’importe quel poste de responsabilité, relève avant tout du Destin c’est-à-dire de la Volonté et du Décret de Dieu qui donne le pouvoir à qui Il veut et l’arrache de qui Il veut comme Il l’a dit dans Son Saint Livre et le Prophète prière et salut d’Allah a précisé que même si toute la communauté conjuguait ses efforts pour faire profiter à quelqu’un de quelque chose, elle ne pourra le faire que si Dieu l’a décrété tel pour lui et vice-versa.
Que les gens se tranquillisent donc, qu’ils purifient leurs intentions et qu’ils acceptent la Volonté et les décisions de leur Seigneur!
Nous voudrions attirer l’attention des candidats aux présidentielles que l’avenir de notre pays dépend de Dieu puis d’eux et d’eux seulement. En effet, l’entente et l’unité du peuple, dépendent de l’entente et de l’unité des leaders, eux qui incarnent la conscience et la vision de leurs partisans.
Excellence Monsieur le Premier Ministre, votre présence ici, en dehors du cachet particulier qu'elle confère à cette cérémonie, prouve une fois de plus tout l'intérêt que les autorités de la transition accordent à la communauté musulmane en général et aux leaders religieux en particulier et cette rencontre ne saurait avoir lieu sans votre clairvoyance et surtout votre geste qui nous a permis d’organiser cette journée.
C’est le lieu de vous remercier sincèrement ainsi que toute l’équipe de la transition tout en priant Dieu de faire aboutir cette transition à terme comme nous Le prions pour le bon déroulement des élections et surtout pour la paix et la protection de notre pays.
Quant à vous, honorable assistance, chers collègues et prédicateurs, chers fidèles, au nom d’Allah le Reconnaissant par excellence puis au nom du Président du Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie, Chef de l’Etat, le Chef de Corps d’Armée Salou Djibo, au nom du Premier Ministre Son Excellence Mahamadou Danda, au nom du Gouvernement et en mon nom personnel, je vous remercie pour votre participation à cette cérémonie et pour vos prières que vous allez dire pour la paix, le bon déroulement des élections et la bonne fin de la transition! Qu’Allah soubahanhou wa taala les accepte, vous récompense par le bien ici-bas et dans l’au-delà et nous épargne tout ce dont nous avons peur dans les deux mondes!
En terminant, je demande à l’ensemble des candidats, de faire preuve de responsabilité et de maturité d’esprit pour semer l’amour, l’entente, l’unité et la paix dans la conscience et les cœurs de leurs partisans et que le meilleur gagne!
Que Dieu bénisse le Niger et son peuple!
Je vous remercie!


Grande Bretagne : vers un record des conversions à l’islam


La France n’est pas le seul pays à voir bon nombre de ses concitoyens embrasser l’islam. Les États Unis, les Pays Bas, l’Espagne, l’Allemagne, le Danemark, l’Angleterre, la Belgique, l’Australie … toutes les sociétés occidentales assistent à la conversion en masse de leur ressortissants, l’islam attire, l’islam séduit, l’islam progresse, Allahou Akbar !
L’islam gagne les cœurs
La Grande Bretagne, pays où la population musulmane augmente dix fois plus vite que la moyenne, rencontre aussi ce phénomène et les conversions à l’islam battent des records. Selon une récente étude élaborée par l’organisation britannique « Faith Matters » et publiée par le journal « The Independent », il y aurait au pays de Queen Elisabeth près de 100 000 britanniques convertis à l’islam. Ainsi chaque année ils seraient près de 5000 à embrasser l’islam et devenir musulman.
Des chiffres à la hausse
En 2001, une précédente étude faisait état de 60 699 convertis mais comme le confirme Fiyaz Mughal directeur de « Faith Matter », il est difficile d’établir des estimations précises et fiables du nombre de personnes devenues musulmanes. Cette étude n’est donc qu’une estimation fondée sur une extrapolation du nombre de conversions de la ville de Londres en croisant les données des mosquées et des autorités publiques.
Cependant, comme l’affirme Fiyaz Mughal « peu de gens contestent le fait que le nombre de conversions à l’islam au Royaume-Uni a augmenté de façon spectaculaire au cours des 10 dernières années« .
Les raisons favorisant les conversions à l’islam sont diverses, mixité des populations dans les quartiers populaires, absence d’éducation religieuse, mariage mixtes, découverte de l’islam en pays musulman mais aussi curiosité née de la diabolisation de l’islam et des musulmans. ..
Malgré, la propagande ambiante qui tenterait à faire croire que l’islam est une religion rétrograde, on constate bien au contraire que les conversions à l’islam se multiplient de jours en jours et que le Coran devient l’un des livres les plus vendus au monde.
Nous vous invitons à lire par ailleurs le billet « Islam : Pourquoi et Comment se convertir à l’Islam «via « The independent«
SOURCE