vendredi 4 février 2011

«Le pouvoir a renforcé ma foi» déclare Obama


Prions toujours!
Certes, nous savons qu’il y a des gens qui ne croient pas encore aux effets de la prière, mais qui au Niger peut dire le contraire ou nier l’évidence?
Sachons que nous avons encore et toujours besoin de continuer à prier pour la paix nationale et internationale, pour l’unité nationale et internationale, pour la bonne cohabitation entre individus, pour les malades, les pauvres, les veuves, les orphelins, tous ceux qui souffrent d’une façon ou d’une autre à travers le pays et le monde.
Nous sommes personnellement convaincus que les prières nous protègent et protègent le pays et que si tous les fils et toutes les filles du Niger prient pour le pays, Wallahi (par Allah) le Niger connaîtra des miracles et donnera le bon exemple à beaucoup d’autres mais nous devons tous être convaincus des bénédictions et des effets positifs de la prière (invocation) qui constitue un médicament à la fois préventive et curative.
«… L'invocation est l'arme du croyant, son moyen de contact privilégié avec Allah et son ambassadeur auprès de Lui pour l'obtention de ce qu'il souhaite.
L'invocation fait descendre ce qui est en haut et fait monter ce qui est en bas.
L'invocation fait surgir ce qui est caché et cache ce qui est apparent.
L'invocation rapproche ce qui est loin et éloigne ce qui est proche.
L'invocation refroidit ce qui est chaud et réchauffe ce qui est frais.
L'invocation sert pour ce qui est descendu et pour ce qui n'est pas descendu (comme malheur, problème, pauvreté, maladie…).
L'invocation fait sortir les choses de l'inexistence.
L'invocation guérit les maladies, dissipe le mal, change la tristesse en joie, la pauvreté en richesse, la faiblesse en puissance, l'avilissement en honneur…
L'invocation protège l'Homme, le défend et affronte le mauvais destin jusqu'au jour de la Résurrection.
L'invocation élève l'Homme, le purifie, le sanctifie, l'ennoblit et le rend digne de recevoir les dons et privilèges d'Allah.
Combien de situations inconfortables a-t-elle changées?
Combien de malheureux a-t-elle transformés en bienheureux?
Combien de malades a-t-elle guéris?
Combien de pauvres a-t-elle enrichis?
Combien de choses inexistantes a-t-elle fait sortir du néant?
Combien de prophètes et de grandes personnalités de l'humanité sont le fruit des invocations de leurs parents?
Ismâ-il, Is-hâq, Ya'qoub, Yahaya, Maryam, I-sâ, Mouhammad… sur eux la paix d'Allah… sont tous le fruit des invocations de leurs parents.
L'invocation est sans doute le meilleur moyen dont disposent les hommes pour réaliser leur bonheur terrestre et céleste. C'est l'invocation qui a permis à Adam et Hawwa d'être pardonnés et réadmis au sein de la miséricorde divine tandis qu'Iblis fut perdu à jamais car au lieu d'invoquer le pardon d'Allah et Sa miséricorde, il s'employa plutôt à philosopher pour justifier son refus de se prosterner devant Adam.
Tout ceci montre clairement que si les hommes savaient utiliser un tant soit peu cette arme et s'ils pouvaient l'enseigner aux enfants, il y aurait beaucoup moins de pauvres, de malheureux, de malades et de ratés dans le monde… Extrait du module No 8 de l’Ecole de la Vie (www.ev2005.org).
Le Président américain l’a compris et l’a affirmé dans son message ci-dessus:

Ce jeudi 3 février, Barack Obama s’est exprimé sur sa foi, à l’occasion du «déjeuner de prière » annuel. « Comme pour nous tous, mon rapport à la foi a connu des hauts et des bas. Cela n’a pas toujours été une ligne droite. (…) Après des échecs et des déceptions, je me suis demandé ce que Dieu me réservait, et l’on m’a rappelé que les desseins de Dieu ne correspondent pas toujours à nos désirs à court terme« , a-t-il déclaré.
Par ailleurs, le Président des Etats-Unis a partagé que « ces deux dernières années, le pouvoir a renforcé [sa] foi« . En effet, selon ses dires, « la présidence a cette curieuse vertu de faire ressentir à quelqu’un, la nécessité de prier« . Enfin, M. Obama a souligné que « dans cette vie politique, lorsque les débats sont si polarisés (…), il est utile de revenir aux Ecritures pour nous rappeler que personne n’a toutes les réponses« .
Concernant l’actualité en Egypte, le Président Obama assure prier pour la fin des violences. « Nous prions pour que la violence en Egypte s’arrête, que les droits et les aspirations des Egyptiens se réalisent, et que des jours meilleurs arrivent en Egypte et dans le monde entier« , a-t-il partagé, en guise de conclusion.
SOURCE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire