samedi 26 mars 2011

Niamey: Inauguration des cours d’éducation islamique à l’intention des enfants de 5 à 15 ans


Niamey 26/03/2011: Inauguration des cours d’éducation islamique à l’intention des enfants de 5 à 15 ans
Une cérémonie d’inauguration des cours d’éducation islamique à l’intention des enfants de 5 à 15 ans s’est déroulée dans l’après-midi du samedi 26 mars 2011 au Centre d’Enseignement Technique CET ASNI à côté de la radio-télévision Bonferey à Niamey. 


La cérémonie a été honorée par la présence de quelques invités, les parents d’élèves et les élèves bénéficiaires des cours. Les cours seront dispensés par un comité composé de trois femmes et d’un homme chaque samedi de 15h à 17h dans les locaux dudit centre. Trois interventions ont marqué la cérémonie: celle du délégué des élèves garçons qui a présenté quelques droits de l’enfant sur ses parents, celle de la déléguée des élèves filles qui a présenté quelques devoirs des enfants envers les parents et enfin notre intervention dont voici la teneur ci-dessous:
Certes, je ne voudrais pas être long dans mon propos car il ne s’agit pas d’un discours en réalité mais juste un mot pour remercier et encourager les initiateurs et les initiatrices de cette initiative qu’ils ont bien voulu placer sous mon encadrement. Cela signifie que ces cours d’éducation islamique destinés aux petits viennent compléter les cours que nous dispensons depuis 1996 aux fonctionnaires à travers les différents cadres éducatifs dont les mosquées, les écoles, les centres et l’Université. Il n’y a pas de doute que ces cours vont contribuer à combler chez nos enfants, le vide spirituel laissé par l’enseignement laïc reçu à l’école. Il faut souligner que les familles des musulmans sont reparties aujourd’hui sur le plan spirituel en cinq catégories principales:
1- Des familles dans lesquelles seul l’homme (le mari) est engagé sur le plan spirituel fournissant nuit et jours des efforts pour mieux connaître et mieux pratiquer sa religion tandis que la femme et les enfants sont dans un autre domaine.
2- Des familles dans lesquelles seule la femme est engagée sur le plan spirituel fournissant nuit et jours des efforts pour mieux connaître et mieux pratiquer sa religion tandis que l’homme et les enfants sont engagés ailleurs.
3- Des familles dans lesquelles seuls les enfants sont engagés spirituellement tandis que les parents sont dans une autre vallée de la vie.
4- Des familles dans lesquelles parents et enfants ne se soucient point de la recherche du savoir religieux en dépit de leurs identités des musulmans et c’est la pire catégorie des familles, qu’Allah nous en protège!
5- Des familles dans lesquelles parents et enfants sont engagés dans la recherche des moyens qui permettent de connaître et d’améliorer la foi et les pratiques islamiques et c’est la meilleure catégorie des familles.
Chacun de nous ici sait à quelle catégorie de familles il appartient.
Nous nourrissons l’espoir que ce genre des cours aidera les familles à être incha-Allah dans la meilleure des catégories.
Qu’Allah soubhanahou wa taala bénisse les initiateurs de ces cours, qu’Il bénisse les bénéficiaires et leurs parents! Qu’Il rende ces cours utiles et profitables à toute la société! Qu’Allah nous bénisse tous et qu’Il bénisse notre pays, le Niger!
Je vous remercie
Wassalamou alaikoum wa rahmatoullah!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire