lundi 5 septembre 2011

La ’’Caravane de l’espoir’’ du RIS attendue lundi à Tambacounda



Tambacounda, 4 sept (APS) - Le Rassemblement islamique du Sénégal (RIS-Al Wahda) entame lundi par Tambacounda (est) une caravane dite ’’de l’espoir’’, dans huit régions du pays pour sensibiliser sur ’’l’engagement citoyen’’, annonce cette structure dans un communiqué.
Cette première édition de la ‘’Caravane de l’espoir’’ du RIS-Al Wahda, qui mobilisera 120 participants dont des spécialistes de plusieurs domaines comme la santé, l’éducation, l’environnement, les sciences islamiques, entre autres, sera à Tambacounda de lundi à vendredi.
Le RIS-Al Wahda fédère un ensemble d’organisations islamiques dont l’Association des élèves et étudiants musulmans du Sénégal (AEEMS).
Avec le slogan ‘’Ensemble pour une citoyenneté engagée’’, cette caravane ‘’vise, d’une part, à renforcer les connaissances islamiques de base, asseoir une bonne compréhension et une pratique saine de l’islam ; et d’autre part à faire renaître l’espoir chez les populations grâce à l’engagement de tous les citoyens’’, poursuit le communiqué. Elle compte mobiliser 1.500 personnes, dont 120 à plein-temps.
‘’Il s’agit d’une union sacrée pour soutenir nos concitoyens qui n’ont pas eu la chance d’accéder à certains services sociaux de base’’, note le texte qui signale une ‘’très forte’’ demande des populations en matière d’éducation, de citoyenneté et de santé, particulièrement la sensibilisation sur le VIH/Sida, le paludisme, les grossesses précoces ‘’dans beaucoup de contrées du Sénégal’’.
Il est également question d’‘’encourager les populations, notamment les jeunes, à contribuer à l’effort de construction nationale’’, poursuit le communiqué selon lequel, ‘’la +Caravane de l’espoir+ se veut inclusive en impliquant les collectivités locales, les ASC, les associations de jeunes et de femmes ; bref toutes les forces vives de la nation pour bâtir ensemble ce que nous partageons’’.
A Tambacounda, le programme de cette caravane s’articule, entre autres activités, autour d’un investissement humain dit ’’set-setal’’ au marché central de Tambacounda, d’une conférence publique sur la finance islamique, d’un don d’habits à Sinthiou Malème, d’une opération de reboisement à Koussanar, de consultations médicales gratuites à Bala.
A cela, s’ajoutent une distribution de moustiquaires à Ndoga Babacar, une séance de sensibilisation sur certains ‘’fléaux sociaux’’ comme le VIH/Sida et les grossesses précoces. Le RIS-Al Wahda profitera de l’occasion, indique le texte, pour livrer des informations sur la Mutuelle d’épargne et de crédit islamique du Sénégal (MECIS), un modèle de finance islamique sans intérêt qu’il a initié et qui s’est déjà implanté dans plusieurs régions du pays.
Il est aussi prévu une visite de courtoisie auprès des autorités administratives et locales, des imams, des leaders de femmes et de jeunes, entre autres.
Pendant le passage de la caravane à Tambacounda, la section régionale du RIS-Al Wahda organise, au lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda, un camp de vacance islamique ouvert aux élèves et étudiants et qui sera ponctué de cours islamiques sur l’apprentissage du Coran, du Fiqh (jurisprudence), du Aqida (dogme) et de la Sira (histoire de l’islam).
Après Tambacounda, la caravane, qui se poursuit jusqu’au 28 septembre, se rendra à Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Fatick, Kaolack, Kaffrine et Thiès.

ADI/ESF
SOURCE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire