samedi 7 avril 2012

Sympathie et compassion à l'égard des victimes des incendies des marchés


C’est depuis Alger (en Algérie) où nous sommes depuis ce matin pour une courte mission, que nous réitérons toute notre sympathie et notre compassion à tous ceux qui ont perdu des biens dans les incendies du marché de yantala et celui du Habou Ganda tout en priant Allah de leur compenser ce qu’ils ont perdu, par le bien, de leur accorder la patience et de rétablir leurs situations!
Il s’agit là des épreuves qui font partie des Traditions Divines comme Allah le Très Haut l’a affirmé:
وَلَنَبْلُوَنَّكُمْ بِشَيْءٍ مِنْ الْخَوْفِ وَالْجُوعِ وَنَقْصٍ مِنْ الأَمْوَالِ وَالأَنفُسِ وَالثَّمَرَاتِ وَبَشِّرْ الصَّابِرِينَ (155) الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُمْ مُصِيبَةٌ قَالُوا إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ (156) أُوْلَئِكَ عَلَيْهِمْ صَلَوَاتٌ مِنْ رَبِّهِمْ وَرَحْمَةٌ وَأُوْلَئِكَ هُمْ الْمُهْتَدُونَ
«Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux Çâbirîn (endurants), qui disent, quand un malheur les atteint: «Certes nous sommes à Allah, et c'est à Lui que nous retournerons». Ceux-là reçoivent des Çalawât (des bénédictions et un pardon) de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde; et ceux-là sont les biens guidés». Sourate 2, versets 155 à 157.
Le Prophète çallallahou alaihi wa sallam a dit:
((مَا مِنْ عبدٍ تُصِيبُهُ مُصِيبَةٌ ، فيقولُ : إِنَّا للَّهِ وَإِنَّا إِليهِ رَاجِعُونَ : اللَّهمَّ أجرني في مُصِيبَتي ، وَاخْلُف لي خَيْراً مِنْهَا، إِلاَّ أَجَرَهُ اللَّهُ تعَالى في مُصِيبتِهِ وَأَخْلَف له خَيْراً مِنْهَ)). رواه مسلم .

«Il n’y a pas de serviteur qui atteint d’un malheur, dit: "Innâ lillahi wa innâ ilayhi râdji-oûn, Seigneur récompense-moi pour mon malheur et remplace-le pour moi par quelque chose de meilleur",  sans qu’Allah le Très Haut lui donne la récompense et le remplace pour lui par quelque chose de meilleur». Rapporté par Mouslim.

Ces malheureux événements, la crise alimentaire et la situation sous régionale, nous interpellent à multiplier les prières pour qu’Allah nous protège davantage, descende Ses miséricordes et Ses bénédictions sur nous, sur notre pays et sur l’Humanité!
Qu’Allah nous pardonne, nous fasse miséricorde, nous épargne le châtiment du Feu et nous conforme davantage à ce qu’Il aime et agrée!
Cheikh Boureima Abdou Daouda depuis Alger (Algérie).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire