jeudi 5 juillet 2012

Niger: Lancement officiel de "Niamey, capitale de la culture islamique"


NIAMEY (Xinhua) - Les activités entrant dans le cadre de l'évènement "Niamey, capitale de la culture islamique", au titre de l'année 2012, pour l'Africaine, ont été officiellement lancées jeudi matin au Palais des congrès de la capitale nigérienne, par le président de la République Mahamadou Issoufou. C'était en présence, notamment du directeur général de l'Organisation islamique pour l'Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), M. Abdelaziz Othman Altwailjiri, des présidents des différentes institutions de la République, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique au Niger et d'éminentes personnalités du corps de l'éducation, la culture, les sciences, la pensée et la création, du monde musulman.
Quelques 27 ministres de pays membres de l'ISESCO prennent part également à cet évènement de portée internationale.
 Soutenu par l'Organisation islamique pour l'Education, les Sciences et la Culture, "Niamey, capitale de la culture islamique" est un projet qui s'inscrit dans le programme des capitales de la culture islamique, et qui vise à renforcer la solidarité entre les Etats musulmans. En prélude à la cérémonie d'ouverture, il a été organisé une parade de 300 élèves des différentes 
"Zaouias" (établissements d'enseignement islamique) de Niamey, répartis sur les trois principaux axes de la ville, en direction du palais des congrès, et un spectacle présenté par les artistes nigériens. L'évènement qui s'étalera sur un an, sera marqué, entre autres, par une série d'activités, notamment des colloques, des conférences, des sessions de formation, des festivals, des concours dans le domaine de l'artisanat et de la calligraphie arabe, une conférence sur l'histoire de la prestigieuse ville de Niamey.
 Toutes ces activités vont être animées et encadrées par d'éminents experts. La veille, le maire de la ville de Niamey, M. Oumarou Dogari, a lancé un appel à sa population à s'adhérer "de toutes ses forces et de toute son énergie" à cet important projet.
C'est également, a indiqué le M. Oumarou Dogari, une opportunité pour faire de Niamey le pole culturel, qui permettra aux nombreux pays musulmans du monde de redécouvrir le patrimoine matériel, des richesses culturelles, scientifiques et artistiques de la capitale nigérienne. "C'est aussi l'occasion de doter la ville de Niamey d'infrastructures qui permettront de contribuer à l'atteinte des objectifs du programme 'Niamey NYALA (Niamey la coquette)', un programme cher au Président Mahamadou Issoufou", a-t-il poursuivi.
Selon le ministre nigérien en charge de la Culture, M. Kounou Hassane, ce grand évènement a entre autres avantages de contribuer à la visibilité du Niger. "Le Niger est aujourd'hui un pays de sécurité, un pays de paix, comme le prône l'islam", a-t-il indiqué.
Le ministre en charge de la culture exhorte les populations à faire de cette activité une véritable occasion de promouvoir l'image du Niger, de ses richesses culturelles, ses entreprises culturelles, et de partage d'expériences entre participants. La clôture interviendra le 13 avril 2013, avec la remise des prix ISESCO aux lauréats des différents concours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire