samedi 18 août 2012

Il est possible de voir la lune samedi, en Afrique de l'Ouest


Il est possible de voir la lune samedi, en Afrique de l'Ouest (spécialistes)

Samedi 18 Août 2012 - 14:52

L’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (ASPA) annonce, dans un communiqué reçu à l'APS, qu'il est possible de voir la lune samedi soir au Sénégal et dans d'autres pays d’Afrique de l’Ouest, avant 20h05, si le ciel n'est pas couvert. 



Il est possible de voir la lune samedi, en Afrique de l'Ouest (spécialistes)
''Il est possible, ce samedi 18 août, de voir la lune au Sénégal et dans la plupart des pays d'Afrique de l'Ouest, si le ciel n'est pas couvert de nuages. La lune se couchera à 20h05, soit 34 minutes après le soleil, qui se couche à 19h31, ce qui donne du temps pour apercevoir le croissant'' lunaire, indique l'ASPA. 

''Pour voir ce premier croissant, placez-vous à un endroit où vous pourrez avoir une vue vers l’ouest dégagée et regardez le soleil se coucher à 19h31. C'est à partir de ce moment que vous pourrez apercevoir un fin croissant de lune, au dessus de l'endroit où le soleil s'est couché, un peu décalé vers la gauche'', explique la même source. 

''Le ciel va s'assombrir fortement à partir de 19h45, laissant plus de chance pour apercevoir ce fin croissant qui correspondra alors à 1,79% de la surface lunaire éclairée. Au-delà de 20h05, la lune se sera couchée'', explique-t-elle. 

En période d'hivernage, explique l'ASPA, le ciel peut être couvert par les nuages, ce qui empêche l'observation du croissant. Mais, cela ne signifie pas que la lune n'est pas dans le ciel, précise-t-elle. ''Avec 1,79% de visibilité, il faudra beaucoup d'attention. Une meilleure visibilité aura lieu dimanche, au coucher du Soleil. Le croissant sera à plus 3%.'' 

L'ASPA déclare qu'''il était absolument impossible de voir la lune'' vendredi, parce qu'''elle se [couchait] à 19h21, donc avant le soleil''. 

Des membres de la communauté "ibadourahmane" sénégalaise ont célébré, samedi à Dakar, la fête de l'Aït al-Fitr (Korité), qui marque la fin du mois de Ramadan. 

Vendredi soir, la Commission d’observation du croissant lunaire (COCL) avait commencé à scruter le croissant lunaire, 24 heures avant la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (CONACOC), organe officiel chargé de cette opération. 

La CONACOC, créée à la fin des années 1990 dans l’objectif d’amener les musulmans à s'accorder sur les mêmes dates pour entamer ou mettre fin au jeûne musulman, a en effet indiqué, pour sa part, qu’elle commencera l’observation de la lune samedi. 

Au Sénégal, le mois de Ramadan avait déjà démarré par deux vagues successives, montrant que les musulmans du pays peinent encore à s’accorder sur ce point. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire