mardi 25 septembre 2012

Belgique: polémique autour d’une élue qui décide de porter le hijab

Layla Azzouzi, déléguée du parti centriste CDH au CPAS (Centre Public d’Action Sociale) de Verviers en Belgique, a pris la décision de porter le hijab récemment. Le MR (Mouvement Réformateur) réagit et médiatise négativement le choix personnel de cette femme.


Layla Azzouzi, déléguée du parti centriste CDH au CPAS (Centre Public d’Action Sociale) de Verviers en Belgique, a pris la décision de porter le hijab récemment. Le MR (Mouvement Réformateur) réagit et médiatise négativement le choix personnel de cette femme.

« Je suis toujours la même »

Layla AZZOUZI répond avec calme et sérénité à ces attaques médiatiques. Elle dénonce une «démarche provocatrice et populiste» du MR, à la veille des élections communales. Elle joue la carte de l’humour et affirme que faire le choix de changer de couleur de cheveux, ou de se raser la tête aurait moins fait parler !
« C’est vrai que je ne portais pas le voile avant, mais je ne voudrais ni que mon choix soit mal interprété ni être instrumentalisée suite à cela. Ce choix découle d’un raisonnement personnel, qui n’intervient pas comme cela du jour au lendemain et qui a demandé le temps de la réflexion. Je suis surprise de cet intérêt soudain, d’autant que ce n’est de toute façon pas un petit bout de tissu qui va tout changer. Je suis exactement la même personne, avec les mêmes valeurs, toujours à l’écoute des autres, etc. La première fois que je me suis présentée avec mon voile, ça n’a d’ailleurs posé aucun problème à mes collègues. »
Marc Elsen, chef de file du CDH, soutient Layla AZZOUZI. «Seul le travail réalisé par l’élue compte, peu importe le voile qu’elle porte ou non sur la tête», dit-il dans la Meuse, quotidien belge. Il rappelle que la Belgique est un pays neutre, et qu’à ce titre Layla AZZOUZI reste libre de se « coiffer » comme elle le souhaite. Semsettin Ugurlu, président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique rappelle la liberté d’exercer sa religion en Belgique : «Nous sommes dans un pays démocratique et chaque citoyen est libre de ses actions». Pour lui, le fait que les politiques se penchent autant sur la question du voile est absurde, comparé à tous les problèmes bien plus urgents à régler aujourd’hui. Une polémique que Layla AZZOUZI ne souhaite pas voire nourrie.

Le virus islamophobe français contagieux ?

Le MR se dit inquiet face à ce «comportement en inadéquation avec la vision d’une société laïque». C’est suite au communiqué de presse publié par le MR ce mardi que la presse locale et la télévision nationale a relayé l’information généreusement. Un communiqué de presse intitulé « Bientôt une élue voilée du CDH au Conseil communal de Verviers ?!? ». Titre volontiers provocateur. La France semble avoir de l’influence sur son voisin belge en matière de laïcité. La peur de « l’étranger » passe les frontières. Pas de douane, pas de contrôle, la laïcité islamophobe à la française risque de prendre de l’ampleur, donnant un souffle nouveau aux mouvements d’extrême Droite européens, mais pas seulement. En France, on constate que de l’extrême gauche à l’extrême droite, l’islamophobie latente prend de l’essor. Une montée en confiance qui est, somme toute, très inquiétante. Les citoyens lambda se sentant soutenus par les politiques, et de se fait se désinhibent.
Verviers compte environ 15% de musulmans. Fouad BENYEKHLEF, administrateur du Collectif Musulmans Progressistes, affirme que Freddy BREUWER, ancien socialiste à présent au parti du MR, « crache à présent sur les musulmans » à des fins strictement électorales. Faire monter la peur des citoyens de Verviers, en leur faisant croire à une potentielle islamisation de la région s’ils n’agissent pas. Le CMP a décidé de porter plainte auprès du Centre de l’Égalité des Chances face à « cette grave terminologie d’extrême droite ».
Plus de 20% de hausse des actes islamophobes en France en 2011, l’augmentation risque de perdurer en 2012 si nous n’agissons pas rapidement par tous les moyens légaux à notre disposition ! Inscrivez vous et soutenez leCCIF (Comité contre l’Islamophobie en France), n’hésitez pas à porter plainte si vous êtes victime d’une attaque islamophobe, qu’elle soit orale ou physique, n’ayez pas peur et rapprochez vous des juristes et des professionnels là pour vous soutenir et vous accompagner dans vos démarches.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire