mardi 25 septembre 2012

Egypte: hijab autorisé pour les journalistes à l’écran

C’est dimanche 2 septembre qu’apparait Fatma Nabil, vêtue d’un hijab, pour présenter le journal télévisé sur une chaîne publique égyptienne. Une première dans le pays. Son apparition met fin à cette interdiction dont l’initiateur était l’ancien Ministre de l’Information de Hosni Moubarak, Sawfat El-Sherif.


C’est dimanche 2 septembre qu’apparait Fatma Nabil, vêtue d’un hijab, pour présenter le journal télévisé sur une chaîne publique égyptienne. Une première dans le pays. Son apparition met fin à cette interdiction dont l’initiateur était l’ancien Ministre de l’Information de Hosni Moubarak, Sawfat El-Sherif. Avant, les journalistes portant le hijab pouvaient travailler pour les chaînes publiques télévisées à condition de ne pas se montrer à l’écran. Elles occupaient donc des postes dans les bureaux.
Avec la Révolution, qui entraîna la chute du régime de Moubarak, Mohamed Morsi, représentant du parti des Frères musulmans, a remporté les élections, devenant ainsi le premier président du pays élu. L’apparition de cette journaliste avec son hijab avait été indirectement annoncée par le Ministre de l’Information du nouveau gouvernement. La veille, il avait affirmé qu’il n’y avait aucune raison d’interdire le hijab à l’écran. D’autres journalistes portant le hijab, Nemine Bitar et Sarah El-Shinnawy, ont eu l’autorisation de passer à l’écran.
SOURCE (sans l'image)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire