mercredi 12 septembre 2012

Réaction au film anti-islam


Au nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux, prière et salut d’Allah sur notre Guide et Prophète Mouhammad, sur sa sainte Famille et ses Fidèles Compagnons!
«Secours ton frère qu’il soit oppresseur ou opprimé… ! », c’est par cette phrase-recommandation tirée d’un récit de notre Prophète et Guide Mouhammad çallallahou alaihi wa sallam, que je commence ma réaction au film anti-islam en gestation. Qu’Allah l’anéantisse ainsi que son auteur et tous ceux qui les supporteront de près ou de loin, d’une façon ou d’une autre! L’extrait de 13 minutes et 51 secondes que j’ai vu, suffit comme profanation, offense, insulte, agression, transgression, provocation… déclaration de guerre… 
Evitez la visualisation de cet extrait car cela peut pousser à tout...
L'Islam progresse partout et cela inquiète ses ennemis de tout bord et de toute nationalité. A défaut de pouvoir se défendre à travers des discussions et dialogues logiques et constructifs, certains n'hésitent pas à recourir à tous les moyens imaginables pour contrecarrer cette avancée de l'Islam ou tout au moins subjuguer les consciences et les vues de ceux qui n'ont pas le temps pour lire sur l'Islam et les musulmans pour comprendre...
Certes, je ne dirai pas mieux que ce que j’ai déjà dit et répété dans ma réaction aux caricatures profanatrices de la sainte personne de notre Prophète çallallahou alaihi wa sallam et au montage vidéo du néerlandais. Voir ces réactions aux liens suivants:
Je voudrais cependant demander aux musulmans de continuer à garder leur sang-froid, d’être totalement convaincus que ce n’est pas cette profanation ni celles qui viendront après, qui vont faire reculer l’avancée de l’Islam dans le monde. Cette dernière est une promesse divine qui est en train de se réaliser et personne ne peut ni ne pourra la contrecarrer.
Nous rendons l’auteur de ce film SEUL RESPONSABLE de ce qui est advenu et de ce qui pourrait advenir à cause de ce film à travers le monde.
Par conséquent, nous exigeons de tous les Décideurs de ce monde, de tous les Gouvernements, de toutes les Institutions de défense de droits et libertés de l’Homme,  de toutes les Organisations islamiques nationales et internationales… de prendre toutes les mesures nécessaires qui s’imposent pour arrêter la sortie et la diffusion de ce film et de condamner fermement son auteur à la peine qu’il mérite, une peine proportionnelle à l’énormité de son crime et des conséquences fâcheuses qui peuvent en résulter telle la détérioration des relations entre les individus et les pays…
«Secours ton frère qu’il soit oppresseur ou opprimé! Un homme demanda: O Messager d’Allah, je le secours quand il est opprimé mais comment le secourir s’il est oppresseur? Il (le Prophète) lui répondit: tu l’empêches de commettre l’oppression, voilà la façon de le secourir». Rapporté par Alboukhary.
 Cheikh Boureima Abdou Daouda
Niamey, le 12 septembre 2012.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire