dimanche 28 octobre 2012

Reportage: fin du déroulement du Hadj 1433/2012


Nous sommes à Mina ce matin du 12 Zoul-Hidjah 1433 correspondant au 28 octobre 2012, jour où il est permis aux pèlerins après avoir lapidé les trois socles, de quitter définitivement Mina pour soit regagner leurs pays soit regagner leurs lieux d’hébergement à la Mecque en attendant les vols du Hadj retour.
Conformément à une autorisation émise par les plus hautes instances islamiques, il est désormais possible de procéder au lancement des socles avant la déclinaison du soleil c’est-à-dire avant la prière du Zouhr, ceci afin d’éviter la concentration des pèlerins au même moment au niveau des socles. Nous savons effet, que dans la plus part des temps et des cas, c’est cette concentration des pèlerins qui entraine des bousculades parfois meurtrières. Cette autorisation de lancer les stèles avant la prière de Zouhr, est donc venue à point nommé pour pallier à ce problème d’encombrement de pèlerins. La CNOHO avait établi depuis Niamey un chronogramme de passage des Agences pour le lancement des socles et ce chronogramme a été bien respecté, Dieu merci, ce qui a beaucoup facilité cette année le lancement des socles sans encombre ni bousculade.
En outre, le système de transport en navette dans lequel le Niger a été réintégré a été une réussite totale surtout en ce qui concerne les étapes les plus importantes du Hadj à savoir Mina-Arafa et Arafa-Mouzdalifa. On savait qu’avec le système de transport classique, un bus pouvait mettre plusieurs heures pour parcourir l’étape Mina-Arafa ou Arafa-Mouzdalifa mais avec le nouveau système, le bus met juste 10 à 15 minutes pour ces étapes.  En tant que coordonnateur de ce système avec les bureaux en charge des pèlerins nigériens, je n’ai pas rencontré un seul responsable d’Agence voir un seul pèlerin qui n’est pas satisfait de ce système de transport, ce qui montre donc sa réussite à plus de 95% selon mon propre avis. Il faut souligner que pour les étapes Makkah-Mina et Mina-Makkah c’est le système traditionnel qui est appliqué à cause de certaines infrastructures non disponibles à la Mecque plus précisément les stations ou points de rassemblement de pèlerins.  Néanmoins, l’étape Makkah-Mina a été une réussite car avant midi nos pèlerins étaient tous à Mina le premier jour du Hadj. Quant à l’étape Mina-Makkah qui a lieu aujourd’hui, elle se poursuit normalement selon les programmes établis par les trois bureaux en charge de nos pèlerins; et on ne signale aucun problème jusqu’à l’heure où j’écris ces lignes.
Une fois de retour à la Mecque, les pèlerins vont attendre le programme de vols retour qui normalement devrait commencer dans la première semaine de novembre 2012. En attendant cette date, certaines agences qui n’ont pas eu le temps de visiter Médine, feront un crochet là-bas avant leur départ.
Il faut signaler enfin qu’on déplore quatre cas de décès jusqu’ici parmi les pèlerins nigériens dont deux à Médine et deux à la Mecque.
Voilà pour le moment, l’essentiel de l’actualité du Hadj 1433/2012.
Cheikh Boureima Abdou Daouda depuis l'Arabie Saoudite.



RECTIFICATIF:
Je viens de rectifier les quatre cas de décès dont deux à Médine et deux à la Mecque, contrairement à ce que j'ai dit hier: "... dont un à Médine et deux à la Mecque"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire