dimanche 11 novembre 2012

Test réussi pour le premier vol d’un drone conçu par Abdoulaziz Kountché, jeune technicien nigérien



Abdoul-aziz-koutche

ABDOULAZIZ KOUNTCHÉ
(NIAMEY) — Un jeune nigérien de 28 ans, Abdoulaziz Kountché, nanti d’un brevet de pilote ultraléger, a réussi à faire voler avec succès, samedi à Niamey, un petit avion sans pilote, qu’il a conçu il y a un peu plus d’un an, a montré la télévision nationale.
Le drone "T900" de 1,7 m d’envergure pour un poids de 2 kg, a fait des tours dans les airs, à 100 m d’altitude avant d’être ramené au sol dans un atterrissage parfait par son concepteur à l’aide d’une commande à distance.
"Il peut voler pendant 45 mn, à 6000 m d’altitude ; mais pour des raisons de sécurité, je décide de ne pas dépasser les 100 m d’altitude", a-t-il précisé.
Le jeune Abdoulaziz Kountché a choisi ce jour, 10 novembre 2012, 25eme anniversaire de la disparition de son grand père, le Général Seyni Kountché, ancien chef d’Etat du Niger (1974-1987), pour faire voler son appareil. "C’est une manière de lui rendre hommage, et remercier les Nigériens pour l’estime qu’ils ont pour mon grand père".
drone-test
L’appareil peut servir à multiples usages, notamment, à faire de la cartographie, la vidéo surveillance ; il peut suivre d’autres petits avions et envoyer en temps réel les informations qu’il capte.
Le "T900" peut être également d’une grande utilité dans la sécurisation des personnes et des biens, selon son inventeur.
Abdoulaziz se dit capable de concevoir des drones de grandes envergures, avec un peu plus de moyens.
Notre commentaire:
Voilà de quoi réjouir tout africain en général et de quoi donner de l'espoir au Niger et à ses fils qu'ils peuvent bien espérer rattraper le convoi des pays développés! Les mots me manquent réellement pour exprimer tout ce que je ressens comme joie et fierté devant cet exploit historique de notre jeune compatriote Abdoul-Aziz! Je prie Allah le Tout-Puissant de le bénir, de le protéger, de l’assister et de le faire réussir davantage dans cette spécialité qu’il a choisie! C’est un exemple qui ôte tout alibi ou prétexte aux jeunes qui croisent les bras et attendent que les autorités ou les parents satisfont leurs désirs. C’est un tel exemple qu’on attend de chacun de nous c’est-à-dire mettre au service de tous, les connaissances et les compétences que Dieu lui a données plutôt que d’être haineux et envieux envers les autres.
Pour moi, Abdoul-Aziz est un Nigeroi (Niger Roi) et non un Nigérien (Niger Rien)!!!
Cheikh Boureima Abdou Daouda

Aucun commentaire:

Publier un commentaire