vendredi 8 février 2013

Conférence publique à l’intention des étudiants musulmans du Niger

Niger-Islam/conférence
Écrit par Agence Nigérienne de Presse   
Lundi, 04 Février 2013 09:01
Conférence publique à l’intention des étudiants musulmans du Niger
 Niamey, 03 Fév (ANP)- Une conférence publique à l’intention des étudiants musulmans du Niger, a été animée dimanche, à l’Ecole Nationale de la Santé (ENSP) de Niamey, par Cheik Boureima Abdou Daouda, fraichement élu président de la Ligue des Oulémas, prêcheurs et imams des pays du Sahel.
Sous le thème : « comment se fixer les objectifs dans la vie ? », la conférence a regroupé des dizaines d’étudiants, sous le parrainage de l’Association des Etudiants Musulmans du Niger. »
Pour le conférencier, il s’agissait d’amener la jeunesse musulmane à se déterminer, savoir ce qu’elle veut et se donner un objectif dans la vie.
« Nous avons tendance à chercher hors de nous, les causes ou facteurs de la paix, du bonheur, du succès… alors que nous sommes plus ou moins directement ou indirectement générateurs ou producteurs de ces facteurs, car ils découlent le plus souvent ou toujours de notre mental », a soutenu le conférencier.
Selon lui, l’Homme sème le plus souvent du négatif dans son jardin mental, notamment la faiblesse, le manque de confiance en Dieu et en soi-même, hésitations devant les décisions à prendre, crainte de l’échec dans les projets individuels et collectifs, appui sur les créatures et les causes matérielles.
Devant ces atermoiements, Cheik Boureima Abdou Daouda dit à ses interlocuteurs (étudiants de l’Université de Niamey et des Instituts et Ecoles supérieures), que l’ « on ne récolte que ce qu’on a semé » et que « l’ignorance des lois  n’épargne personne de leurs effets positifs ou négatifs, bons ou mauvais.»
Inscrivant sa conférence dans la logique des préceptes du Coran et Hadits,  l’orateur a  exhorté les jeunes étudiants à assigner à leur vie des objectifs, sinon elle sera « un échec ou un désordre ».
« Un homme sans objectif est un homme perdu et perdant, car il ressemble à un voyageur sans carte », dit-il, ajoutant qu’un objectif « nous permet d’être orientés dans la vie, car à chaque instant, nous savons ce que nous devons faire comme activité et  de cette façon notre existence aura un sens. »
DMM/ANP/Février 2013   
En fait c'est une Formation donnée à l’intention des responsables des structures éducatives (universités, écoles, instituts… publics et privés) représentées au sein de l’Association des Etudiants Musulmans du Niger -AEMN- le dimanche 3 février 2013 à l’ENSP de Niamey sous le thème: «Comment se fixer des objectifs dans la vie?».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire