mercredi 20 mars 2013

Une septuagénaire belge dit la Chahada en conversation dans un Call Center au Maroc


Casablanca: Une vidéo bien émouvante que celle reprenant la conversation téléphonique entre une jeune marocaine travaillant dans un call center au Maroc et une femme, septuagénaire belge.



Lors de cette conversation portant, au début, sur le service internet d'un opérateur belge, une femme septuagénaire souffrant de cécité fut touchée par la gentillesse de la jeune employée marocaine qu'elle n'a pas hésité à montrer toute son amabilité envers elle. 


Elise de son nom, a entamé une discussion bien émouvante, souhaitant d'abord beaucoup de chance à la jeune employée dans un travail "bien stressant". La dame s'est dit, ensuite, non étonnée de la gentilesse de la jeune employée vue son origine nord-africaine. 

C'est alors que la dame a lancé "Assalam Alaykoum" (paix sur vous), avant d'ajouter qu'elle était "une femme de 76 ans, bien blanche, bien belge, pas musulmane" mais que de tout son coeur elle dit "Ach'hadou alla Ilaha Illa Allah, wa Ach'hadou anna Mouhammed Rassoulou Allah" (le témoignange de foi: "Il n'y a point de Dieu qu'Allah, et Mohammed et son messager"). 

Et de poursuivre qu'elle a appris l'arabe et qu'elle lisait le Coran, et ce qu'il l'a beaucoup aidé, après le décès de son mari, c'est Sourate Al Bakara. "Quand on vous assure que Dieu ne vous fait porter plus que vous ne pouvez porter..parfois j'étais desespérée et ça m'a beaucoup aidé", assure Elise, la septuagénaire belge. 

La dame continue en prônant l'Islam qui est "une très belle religion" mais qu'il "ne faut pas tomber dans le fanatisme". Elle conclue en faisant une prière pour tout le monde, une prière en arabe signifiant "Ö Allah, Ton nom me soigne et ton invocation est mon remède; Ta proximité est mon souhait; Ton amour me réconforte; Ta Miséricorde est mon Guérisseur et mon Soutien; sur terre et dans l'au-delà, et tu est le Donneur, l'Omniscient et le Sage". 

La conversation téléphonique a fait grand effet sur tous ceux qui l'ont ouïe, notamment pour le grand coeur de la dame et sa sagesse, et l'amabilité de la jeune employée du Centre d'Appels qui n'est pas prête d'oublier la voix d'Elise.
SOURCE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire