mardi 6 août 2013

Aïd al-fitr : en Arabie saoudite, ramadan pourrait prendre fin… ce soir

Aïd al-fitr 2013 – 1434. La Cour suprême d’Arabie saoudite appelle la population à observer ce soir le ciel, amputant ainsi d’un jour le mois de ramadan. La nuit du Doute dans le royaume saoudien aura lieu mardi 6 août.

Aïd al-fitr 2013 – 1434. La polémique risque d’être vive en Arabie saoudite et dans le reste du monde. Alors que jusque-là les prévisions de chacun pour la date de l’aïd al-fitr portaient sur le jeudi 8 et le vendredi 9 août, une annonce spectaculaire de la Cour suprême d’Arabie saoudite rend possible la fin du mois de ramadan dès ce soir mardi 6 août. L’aïd pourrait ainsi avoir lieu mercredi 7 août dans le royaume.
La Cour suprême d’Arabie saoudite a en effet demandé à la population d’observer dès ce soir le ciel afin de trouver le croissant de lune qui annoncerait alors, s’il était vu, le premier jour de shawwal. Et donc la fin du mois de ramadan et l’aïd al-fitr.
Si ce soir des témoins attestent avoir vu le croissant et que leur témoignage est validé par un tribunal de proximité, alors l’aïd al-fitr aura lieu dans le royaume mercredi 7 août, soit demain. Dans le cas contraire, l’aïd aura lieu jeudi 8 août.
Tout cela serait banal si nous n’étions pas aujourd’hui au 28e jour du mois de ramadan. Or, ce que demande la Cour suprême d’Arabie saoudite revient ni plus ni moins à avancer la nuit du Doute d’un jour et donc potentiellement d’amputer le mois de ramadan d’un jour. L’Arabie saoudite, à l’instar de la plupart des pays dans le monde, a débuté le mois de ramadan le mercredi 10 juillet.
Si les autorités du pays validaient ce soir des témoignages selon lesquels le croissant de lune aurait été vu, les musulmans du royaume n’auront jeûné que 28 jours, ce qui n’est pas possible. Le mois de ramadan, comme tous les mois de l’année, doivent compter 29 ou 30 jours. Dans ces conditions, si le mois de ramadan devait s’achever pour les Saoudiens ce soir, mardi 6 août, et l’aïd al-fitr avoir lieu demain mercredi 7 août, alors il leur restera à rattraper le jour manquant avant le mois de ramadan 1435.
L’annonce commence déjà à faire des vagues en Arabie saoudite. Pourtant, ce ne serait pas une première. Une telle correction aurait eu lieu il y a une trentaine d’années.
A contrario, à Bahreïn, émirat voisin, les autorités du pays ont annoncé officiellement que la nuit du Doute aura bien lieu mercredi 7 août au soir. A cette occasion, le comité chargé de l’observation du croissant de lune se réunira pour déterminer le dernier jour de ramadan, qui aura donc lieu dans l’émirat jeudi ou vendredi prochain in cha’a-Llah. Il en sera de même à Dubaï, selon Gulf News. Si aucun changement ne survient dans la journée, l’Arabie saoudite pourrait être le seul pays à chercher le croissant de lune mardi soir.
Notre commentaire:
Cette décision des autorités religieuses saoudiennes est à la fois une possibilité (et non une certitude) et une précaution (permettant de ne pas continuer à jeûner après la fin du mois).
On sait en effet que l’Arabie Saoudite n’a débuté le Ramadan 1434/2013 que le mercredi 10 juillet 2013 alors que d’autres pays du monde musulman (comme le Niger, le Nigeria, une partie du Sénégal…etc) l’ont débuté le mardi 9 juillet 2013.
Ce soir (mardi 6 août 2013) est donc la première recherche du croissant de Chawwâl (le mois qui suit Ramadan) pour ces pays, si le croissant lunaire apparaît, alors le mois de Ramadan aurait compté 29 jours (ce qui est normal en Islam) et la fête serait le mercredi 7 août 2013. Au contraire, si le croissant lunaire n’apparaît pas ce soir, ces pays vont compléter le Ramadan trente jours et la fête sera le jeudi 8 août 2013.
L’Arabie Saoudite a pris donc la précaution de procéder à la recherche dès ce soir, ce qui signifie que la fête pourrait intervenir chez eux le mercredi si le croissant lunaire est aperçu; dans ce cas, ils rembourseront un jour pour compléter 29 jours de Ramadan. Dans le cas échéant, ils feront 29 jours et la fête interviendra le jeudi 8 août 2013.
Il faut souligner que la fête risque d’être le jeudi aussi bien pour les pays qui ont débuté le mardi que pour ceux qui ont débuté le mercredi. En effet, la nouvelle lune naîtra tardivement dans la nuit du mardi au mercredi, ce qui pourrait empêcher sa vision surtout à l’œil nu. Le mercredi sa visibilité sera de 1%, ce qui pourrait permettre à beaucoup de pays de l’apercevoir.
Dans tous les cas, le début et la fin du Ramadan sont conditionnés par la vision du croissant lunaire.
Certes, Allah est le plus Savant!
Cheikh Boureima Abdou Daouda
Suivez-nous maintenant sur Facebook:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire