mercredi 5 février 2014

Californie: les musulmans demandent la pluie (salat istisqa) et se voient exaucés






priere-pluie

Coïncidence ? Certes pas, puisque les musulmans vivant à la Baie de San Francisco en Californie du nord ont vu arriver de la pluie tant attendue quelques heures après « salât-ul-Istisqa » soit la « prière de la pluie », le 2 février dernier.
Alors que la moitié des précipitations tombe en général en décembre, janvier et février en Californie, la région vit sa saison la plus sèche depuis 500ans. Les températures sont telles que selon The Daily Beast, les ours ne peuvent pas hiberner, les incendies de forêts se multiplient et les villes vont se trouver prochainement en manque d’eau.
Le samedi précédent les averses miraculeuses, c’était les bras levés et les yeux rivés au ciel que l’imam cofondateur de l’établissement Zaytuna, Hamza Yusuf, a dirigé la prière de la pluie au côté des fidèles.
L’événement était organisé par le Conseil des Relations entre Islam et Américains (CAIR), ainsi que d’autres prières semblables dans d’autres villes américaines.
Ceci est rapporté dans Sahih Boukhari, lorsqu’un homme vint trouver le Prophète sallallahou ‘aleyhi wa salam lors de la prière du vendredi, il lui dit alors qu’il n’y avait plus de pluie et que les récoltes étaient asséchées en lui demandant d’invoquer Allah pour eux. Le Prophète (aleihi salat wa salam) a levé ses mains et a invoqué Allah afin qu’Il fasse descendre la pluie. Les compagnons ayant décrit cette scène ont dit qu’à peine était-il descendu du minbar, l’eau de pluie coulait sur sa barbe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire