mardi 29 avril 2014

Séjour au Niger du SG de la Ligue des Oulémas et prêcheurs des pays du Sahel

(Dalatou Mamane ANP)
Niamey, 29 Avril  (ANP)- Le Secrétaire général de la Ligue des Oulémas, prêcheurs et Imams des pays du Sahel, Cheikh Youcef  Mechria a séjourné au Niger, du 26 au 28 Avril courant, en vue d’échanger  avec les  dignitaires religieux  nigériens et avec les autorités politiques et sécuritaires, sur les valeurs de paix, de tolérance et de coexistence pacifique prônées par l’Islam.
Au cours de son séjour, l’algérien Cheikh Youcef Mechria a d’abord rencontré successivement son Eminence le Cheikh Boureima Abdou Daouda, Président de cette Ligue des Oulémas, Prêcheurs et Imams des Pays du Sahel et Conseiller religieux du Premier Ministre,  avant de s’entretenir avec plusieurs personnalités politiques de haut rang notamment  le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation, et des Affaires Religieuses et Coutumières M Hassoumi Massoudou et le Directeur Général de la Sécurité Extérieure le Général Lawel Chékou Koré.
 Il a également eu des séances de travail  avec des personnalités et symboles actifs de la scène islamique de la société nigérienne, après s’être rendu à l’Université islamique de Say, haute instance de formation de futurs guides religieux.
Au cours d’un point de presse, peu avant son départ, le Secrétaire général de la Ligue des Oulémas Imams et Prêcheurs du Sahel a affirmé qu’à l’issue de ses consultations avec les responsables des institutions nigériennes, il a été convenu de relancer effectivement le rôle de la Ligue, en vue d’atteindre les objectifs pour lesquels elle a été créée et pour la réalisation desquels elle œuvre surtout après plus d’un an d’existence.
Il convient de rappeler à la Communauté Musulmane dans les pays du Sahel certains de ces objectifs qui sont notamment de contribuer à l’expansion des valeurs de paix, de tolérance, de coexistence pacifique et de réconciliation entre tous les fils des peuples de la sous région ; lancer un appel fraternel et sincère depuis Niamey la capitale du bien et de la foi pour la libération de tous les otages retenus dans la sous région afin qu’ils regagnent leurs familles sains et saufs car ils sont sous protection de Dieu et de Son Messager Mouhammad çallallahou alaihi Wa sallam étant légalement entrés dans la sous région.
La ligue des Oulémas, selon son Secrétaire général, déplore et condamne avec fermeté ce qui se passe en Centrafrique contre les musulmans vulnérables comme nettoyage ethnique et massacres collectifs. La Ligue des Oulémas, Prêcheurs et Imams des Pays du Sahel interpelle la Communauté internationale à intervenir rapidement pour prendre la situation en main et trouver une solution aux problèmes, tout en appelant toutes les parties concernées à préférer le dialogue et le langage de la paix et de la coexistence pacifique.
La Ligue appelle également les Oulémas, les prêcheurs, les Imams, les sages et tous les individus épris de paix, à contribuer à la réussite de ce projet civilisationnel humanitaire.
En contribution à la recherche d’une solution au problème contre l’extrémisme et la violence et à la propagation des valeurs de paix et de dialogue dans la Région du Sahel en particulier  et de l’Afrique de l’ouest en général, la Ligue a décidé, à court terme, de créer un magazine trilingue appelé «Message de la Ligue » en Arabe, Anglais et Français ; un site Web sur Internet, ainsi que d’autres sites de réseautage social appartenant à la Ligue et une radio religieuse spécialisée, ainsi qu’une chaîne satellitaire religieuse de la Ligue des Oulémas, Prêcheurs et Imams du Sahel.
Cheikh Youcef a enfin présenté les remerciements  de la Ligue au Gouvernement et au Peuple du Niger pour toutes les facilités et pour tous les efforts qu’ils sont en train de fournir dans le cadre de la stabilité et du développement de la sous-région. 
Créée en Janvier 2013 à Alger, la Ligue des Oulémas, Imams et prêcheurs des pays du Sahel, regroupe l’Algérie, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, la Libye, le Niger, le Nigeria et le Tchad. Son siège est basé à Alger. 

DMM/ANP/ Avril 2014
SOURCE (sans l'image)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire