samedi 17 janvier 2015

Question et réponse sur le slogan «Je suis charlie»

Question et réponse sur le slogan «Je suis charlie»
Beaucoup m’ont posé la question sur le slogan: «Je suis charlie » ou «Nous sommes charlie »
Voici ma réponse à ce sujet:
Ce slogan peut être interprété de deux façons:
- la première: «Je suis charlie ou nous sommes charlie» c’est-à-dire je suis pour la liberté absolue d’expression, j’ai donc le droit de caricaturer qui je veux y compris les Messagers et les Prophètes de Dieu quitte à subir les conséquences de ma liberté.
C’est dans ce sens que certains ont repris ce slogan dans leurs propos ou sur les pages de leurs sites ou réseaux sociaux.  
- la seconde: «Je suis charlie ou nous sommes charlie» c’est-à-dire je suis une cible potentielle des terroristes, je dénonce donc ces actes terroristes qui peuvent frapper partout, n’importe quand, n’importe comment et n’importe qui.
C’est dans ce sens que d’autres ont repris ce slogan dans leurs propos ou sur les pages de leurs sites ou réseaux sociaux.
Dans tous les cas, Charlie et ses acolytes proches et lointains répondront tous de leurs actes et comportements devant Dieu comme ceux qui ont insulté des innocents, cassé des biens publics et privés et accusé des innocents des actes dont ils sont quittes ainsi que moi qui écris ces mots et vous qui les lisez… nous rendrons tous compte devant Dieu. Celui-ci ne nous demandera pas  compte sur les péchés des autres jusqu’à ce que nous nous mêlions de leurs affaires:
قُلْ لا تُسْأَلُونَ عَمَّا أَجْرَمْنَا وَلا نُسْأَلُ عَمَّا تَعْمَلُونَ  قُلْ يَجْمَعُ بَيْنَنَا رَبُّنَا ثُمَّ يَفْتَحُ بَيْنَنَا بِالْحَقِّ وَهُوَ الْفَتَّاحُ الْعَلِيمُ (26)
«Dis: «Vous ne serez pas interrogés sur les crimes que nous avons commis, et nous ne serons pas interrogés sur ce que vous faites». Dis: «Notre Seigneur nous réunira, puis Il tranchera entre nous, avec la vérité; car c'est Lui le Grand Juge, l'Omniscient». Sourate 34, versets 25 et 26.

Je précise que la marche ne fait pas partie des méthodes de dénonciation en Islam à cause des conséquences fâcheuses qui peuvent en découler quand des badauds se joignent aux musulmans pour casser et vandaliser les biens publics ou privés.
Si quelqu’un a une preuve qu’elle fait partie des méthodes islamiques, je le remercie de nous fournir la preuve et je me repens pour mon ignorance.
Qu’Allah nous fasse comprendre et nous fasse prendre conscience que personne ne portera le fardeau d’autrui et tout ce que nous posons comme actes, comportements et paroles envers nous-mêmes ou envers les autres, nous rendrons compte de cela devant Dieu.
Cheikh Boureima Abdou Daouda

Niamey, le 17 janvier 2015

Aucun commentaire:

Publier un commentaire