lundi 16 novembre 2015

Communiqué final du troisième atelier de la Ligue des Oulémas, Prêcheurs et Imams des Pays du Sahel


Au nom d'Allah, le Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

«Appelle au sentier de ton Seigneur par la sagesse et la bonne exhortation. Et discute avec eux de la meilleure façon». Sourate Annahl (Les Abeilles), verset 125.
Communiqué d'Alger
Au terme du troisième atelier régional de la Ligue des Oulémas, Prêcheurs et Imams des Pays du Sahel, qui s'est tenu à Dar El Imam à El Mohammadia, à Alger, les 20 et 21 muharram 1437 H, correspondant aux 3 et 4 novembre 2015, sous le thème: «Les expériences religieuses des pays du Sahel dans le traitement du phénomène de la radicalisation et de l'extrémisme violent»; l'atelier a vu la participation des membres du bureau de la Ligue, représentant l'Algérie, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Nigeria et le Burkina-Faso avec la participation de nouveaux membres d’honneur représentant le Sénégal, la Côte-d'Ivoire et la Guinée-Conakry; les participants se sont accordés sur les points suivants:
1- L'extrémisme religieux et l'extrémisme violent sont deux phénomènes étrangers à l'Islam et aux sociétés de notre Région du Sahel, de l'Afrique de l'ouest voire de l'ensemble du continent africain.
- Les participants sont unanimes sur le fait que les raisons majeures de l'expansion de ce phénomène sont: la méconnaissance de la religion et l'ignorance de l'essence et de la réalité de l'Islam qui exhorte à l'amour, à la miséricorde, à la paix, au dialogue, à la coexistence, à la réconciliation, à la sûreté et à la sécurité sans oublier d'autres raisons d’ordre social, psychologique, éducatif et politique qui ont concouru à l'émergence de ce fléau et à son expansion fulgurante dans notre Région.
3- Les participants ont insisté, lors de ce troisième atelier, sur l'importance de se soutenir mutuellement, d'unir les efforts, d'échanger les compétences entre pays de la Région et d'agir en coordination à tous les niveaux et dans tous les domaines, afin de trouver des solutions efficaces aux phénomènes de l'extrémisme religieux et de l'extrémisme violent, et de réduire leur intensité et leurs méfaits dans notre continent.
4- Lors de ces deux jours d'atelier, les participants se sont accordés sur le fait qu'il est nécessaire que les gouvernements de la Région rendent plus effectif le rôle des Oulémas et impliquent les leaders religieux ainsi que les guides spirituels afin de remédier à ces maux que sont le fanatisme, le rigorisme, l'extrémisme et l'excommunication; car les fausses idéologies n'ont d'autre remède que les idéologies saines.
5- Tous les participants ont insisté sur l'importance d'une implication effective de la femme africaine instruite et cultivée dans les campagnes d'information et d'orientation religieuses saines, afin qu'elle contribue à remédier au phénomène de l'extrémisme religieux.
6- Les participants sont unanimes quant à condamner les actes des groupes armés extrémistes dans la région, comme Boko Haram, Daech, AQMI et les autres groupes, et sur le fait que l'Islam désavoue ces groupes et leurs actes criminels.
7- Au  terme  des  travaux  de  ce  troisième   atelier,   les  participants   ont recommandé aux Etats, aux organisations, aux savants et aux notables de tout faire pour aider le peuple malien à achever sa réconciliation, sa concorde et sa reconstruction et à assister le peuple frère et ami de Lybie dans sa sortie de crise et son  unité, conformément à la parole d'Allah: «Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et (la recherche) de la piété».
8- Les participants à ce troisième atelier ont été unanimes sur le rôle important et central que joue l'Algérie, à travers son expérience qui fait référence dans le domaine de la déradicalisation et du traitement de l'extrémisme violent et à travers le projet de concorde civile, entrepris sous le haut patronage du sage de l'Afrique, son excellence, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République Algérienne.
9- La Ligue adresse ses plus sincères condoléances aux proches du regretté Cheikh Tidjani El-Miskine décédé dans la bousculade de Mina, tout en priant Allah le Très Haut de l'envelopper de Sa Miséricorde, comme elle présente ses condoléances à toutes les familles des victimes de ce tragique accident survenu lors du pèlerinage passé.
10- Les participants ont tenu à présenter au gouvernement et au peuple Algérien leurs plus sincères remerciements pour leur bon accueil, leur hospitalité et leur assistance en espérant pour eux, -à l'occasion du 61e anniversaire du déclenchement de la glorieuse révolution de novembre-, plus de progrès, de stabilité et de prospérité, sous la direction éclairée de son excellence, Monsieur le Président de la République, le frère combattant: Abdelaziz Bouteflika qu'Allah le Très Haut le guide vers ce qu'il aime et agrée.
Enfin, les participants ont imploré le Seigneur Très Haut, l'Omnipotent, de leur accorder la sincérité et la justesse dans les paroles et les actes, de dissiper les peines des souffrants et d'améliorer la situation des musulmans à travers le monde.

Dar El Imam à El Mohammadia, Alger les 20 et 21 Muharram 1437 H, 
correspondant aux 3 et 4 novembre 2015.
Les membres du Bureau de la Ligue et les participants

au troisième atelier régional.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire