jeudi 26 juillet 2018

Le Fonds de solidarité islamique de l’OCI alloue 38 millions de dollars US à l'Université islamique du Niger



Djeddah, Arabie Saoudite (UNA) - Le Fonds de solidarité islamique, relevant de l'Organisation de la Coopération islamique (OCI), a décidé d’accorder une assistance financière à l'Université islamique du Niger d'environ 1,7 million de dollars US au titre de la rentrée 2017/2018, portant ainsi le total des contributions du Fonds à cette université depuis sa création à environ 38 millions de dollars US.
Dans un communiqué de presse reçu jeudi à l’Union des agences de presse de l’OCI (UNA), le Secrétaire général de l'Organisation, le Dr Yousef bin Ahmed Al-Othaimeen a expliqué que cette contribution financière s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre de la décision du Conseil permanent du Fonds de solidarité islamique prise lors de sa dernière session, qui s’est tenue dans les locaux du Secrétariat général en février 2018 à Djeddah. Il a souligné l'importance du subventionnement de l'Université islamique du Niger du fait que cette université répond aux besoins des peuples musulmans francophones en Afrique de l’Ouest et diffuse le savoir, la connaissance et la culture islamiques dans cette partie importante du monde musulman.
Il est à noter que la décision de créer l'Université islamique du Niger avait été adoptée par la 2éme Conférence islamique au Sommet tenue au Pakistan en février 1974 et est considérée comme un organe subsidiaire de l’OCI. L’institution située à Say, à environ 60 km de Niamey, la capitale nigérienne, fut créée en 1974 sur décision des rois et chefs d'État des pays membres de l'Organisation de la coopération islamique, mais c’est en 1986 qu’elle a ouvert ses portes officiellement.
Cette université se compose de cinq facultés (faculté de sharia et droit, faculté de langue arabe et sciences humaines, faculté de l’économie et des sciences de l'administration, faculté des sciences et des techniques et la faculté d’agronomie) de deux instituts (Institut supérieur de pédagogie et de la formation des professeurs et Institut IQRA pour la formation professionnelle et technique) et d'un centre des langues.
AH/UNA
OCI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire